Les Énigmes de l’Aube 2, de Thomas C. Durand

Après un premier tome rafraichissant et très agréable à lire, j’avais hâte de découvrir le deuxième tome des Énigmes de l’Aube : Les Quatre Vérités de Thomas C. Durand, sorti cet automne aux éditions ActuSF. Sans s’imposer comme un mastodonte du genre, la saga sait pourtant se faire sa petite place avec sa simplicité, son humour et sa légèreté accessibles à toutes et tous.

Arrivée à l’institut de magie d’Ithtir, Anyelle doit de nouveau faire ses preuves : dans cet univers réservé aux Hommes, difficile de toujours devoir justifier sa présence. Pourtant, son don de renforcement n’a de cesse de prouver son utilité mais son talent personnel à fouiner dans les petits secrets de l’école ne plaît pas à tout le monde.

Ligne horizontale

Petits secrets entre sorciers

Dans ce second tome, Anyelle ne perd pas de son piquant, de son impétuosité et de son petit talent personnel pour s’attirer des ennuis. Un talent tout féminin ? C’est ce que semble revendiquer la société patriarcale décrite dans le roman, où seuls quelques uns des condisciples d’Anyelle ont le bon sens de ne pas la juger d’avance. Pourtant, l’intrigue toute entière, finalement, quand elle se résout, tend à prouver que les hommes sont aussi doués que les femmes pour créer des complications. Un message féministe qui reste bien ancré dans l’identité de la jeune saga.

Comme dans le tome 1, ce nouvel opus mélange fantasy et roman à énigmes pour créer un genre qui lui est bien particulier, y ajoutant des touches d’humour et une coloration proche du roman d’apprentissage. Un melting pot d’influences qui lui confèrent une identité propre : léger à lire, facile d’accès, addictif emprunt de mystères et de messages. Une saga assez unique en son genre, qui sait se démarquer par sa singularité.

Ligne horizontale

Le mot de la fin

Une nouvelle fois, Anyelle séduit par sa spontanéité, pour nous entraîner plus au-devant de l’univers des Énigmes de l’Aube, un univers assez simple mais accrocheur et, surtout, bourré de mystères à résoudre. Un roman qui nous fait naviguer entre fantasy et enquête, avec humour et fraîcheur. Quand le premier tome était celui de l’éveil, le deuxième est celui de la maturation.

Publicité

5 réflexions sur “Les Énigmes de l’Aube 2, de Thomas C. Durand

  1. Ping : Challenge de l’Imaginaire 10 : le suivi – Ma Lecturothèque

  2. Ping : Challenge de l’Imaginaire 10 : le suivi – Ma Lecturothèque

  3. Ping : Challenge de l’Imaginaire 10 : le suivi – Ma Lecturothèque

  4. Ping : Challenge de l’Imaginaire 10 : le suivi – Ma Lecturothèque

  5. Ping : Challenge de l’Imaginaire 10 : le suivi – Ma Lecturothèque

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s