Duologie : Six Of Crows, de Leigh Bardugo

Comme beaucoup, la série Grisha & Bone sur Netflix m’a donné envie de me lancer dans le Grishaverse. Et comme beaucoup, plutôt que par la trilogie Grisha, j’ai décidé de commencer par la duologie Six Of Crows de Leigh Bardugo. Pour être exacte, du Grishaverse j’avais déjà lu le recueil de contes Le Chant des ronces que j’avais tout simplement adoré. C’était donc avec gourmandise que j’abordai de nouveau la plume de l’autrice.

Lire la suite

Je résume : Crispin rival de son maître

Auteur : Alain-René Lesage.
Genre :
Comédie en un acte.
Première représentation : 1707.
Thèmes principaux :
– la satire & le comique ;
– la vénalité & les parvenus ;
– le badinage & les mondanités ;
– la relation bourgeois & serviteurs.

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Valère, bourgeois sans fortune qui vit d’escroqueries, aime Angélique mais elle est promise à un autre par son riche père, M. Oronte. Le valet de Valère, Crispin, apprend par son ami La Branche, valet de Damis, que c’est son maître le fiancé mais qu’il venait d’épouser une femme qu’il avait mise enceinte. Les deux valets complotent de faire passer Crispin pour Damis afin de fuir avec les 20 000 écus de dot.

Lisette, suivante d’Angélique, informe Mme Oronte sur les sentiments de sa fille. Elle propose de s’opposer à son mari mais se laisse convaincre par lui. La Branche livre une fausse lettre du père de Damis, M. Orgon, expliquant son absence par une maladie. Crispin arrive et flatte grandement M. et Mme Oronte. La Branche part préparer des chevaux pour fuir. M. Oronte questionne Crispin sur le procès de M. Orgon, Crispin élude la question.

Valère, que Crispin avait déconseillé de venir, rejoint tout de même Angélique et apprend la présence de son fiancé. Il lui apprend que Damis est marié. Lisette le répète à M. Oronte qui cherche explications auprès de La Branche. Celui-ci accuse Valère et Lisette de mensonges. Crispin le convainc même de lui donner 30 000 écus de plus, et M. Oronte avance même le mariage une heure plus tard. Valère retrouve La Branche qui lui dit que Damis n’est pas marié mais Crispin prétend se faire passer pour Damis pour dégoûter les parents d’Angélique du mariage.

Valère part, rassuré, mais M. Orgon arrive. La Branche lui dit que les Oronte sont fâchés contre lui et le convainc de repousser sa visite au lendemain. La Branche pense à encourager Crispin à profiter de sa lune de miel pour fuir sans lui mais y renonce. Lisette tente de parler à M. Oronte mais il refuse de l’écouter. Valère la pense dans le stratagème de Crispin pour l’aider mais elle le nie. M. Oronte croise M. Orgon en allant chez le notaire et découvre tout. Ils attrapent Crispin et La Branche, qui refusent d’avouer mais implorent la clémence et l’obtiennent en flattant Mme Oronte. M. Oronte promet Angélique à Valère, un métier à La Branche et une épouse à Crispin.


À mettre en lien avec : Le Jeu de l’amour ou du hasard, de Marivaux ; Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée, d’Alfred de Musset ; Il ne faut jurer de rien, d’Alfred de Musset ; On ne badine pas avec l’amour, d’Alfred de Musset ; Turcaret, de Lesage ; Les Fourberies de Scapin, de Molière ; Le Mariage de Figaro, de Beaumarchais.

Ready Player Two, d’Ernest Cline

Quelle n’était pas mon impatience de lire Ready Player Two, d’Ernest Cline ! Les plus fidèles le sauront : j’avais adoré Player One. Et j’espérais retrouver, dans ce second tome (je ne dirai pas « deuxième » car cela impliquerait qu’il pourrait y en avoir un troisième, et je ne l’espère pas !), toute la magie du premier. Mais voilà, justement, mon horizon d’attente était peut-être un peu trop élevé…

Lire la suite

Pumpkin Automn Challenge 2021

C’est le craquage de la rentrée : je me lance dans le Pumpkin Automne Challenge 2021, alors même que je n’en finis jamais aucun. Mais l’enthousiasme collectif sait toujours m’avoir à l’usure et la fada d’organisation que je suis s’amuse presque plus à le préparer qu’à l’achever. Pour les règles, je ne m’y tenterai pas et vous renverrai directement à l’article explicatif de Guimause.

Lire la suite

Le Monde enfin, de J.-P. Andrevon

En début d’été, j’ai fait un pari risqué : lire un livre qui parle de pandémie mondiale ayant décimé l’humanité en pleine crise sanitaire. Et pourtant, bien loin de me replonger dans l’actualité, Le Monde enfin de Jean-Pierre Andrevon a réussi à m’extraire du présent pour me faire voyager vers une humanité altérée qui panse ses blessures tant bien que mal. Une parution des éditions ActuSF.

Lire la suite

Erika et les princes en détresse 2, de Yatuu

Après avoir dévoré le tome 1 en ligne, je me suis astreinte à m’arrêter dans ma lecture car je voulais absolument découvrir le plaisir du tome 2 d’Erika et les princes en détresse sur papier. Et grâce à la campagne Ulule 2021 de Yatuu, c’est désormais chose faite. Je ne les ai pas moins dévorés, mais j’ai savouré chaque subtilité de l’illustration sur le papier. Pour rappel, la BD est toujours disponible gratuitement et en intégralité sur le blog de Yatuu.

Lire la suite

Feuillets de cuivre, de Fabien Clavel

A l’occasion de la sortie des Héritiers, les éditions ActuSF m’ont proposé un retour aux sources avec la précédente publication de l’auteur : Feuillets de cuivre, de Fabien Clavel. C’était ma première découverte de l’auteur mais je n’en avais entendu que des éloges et je dois le reconnaître : ce livre, pour moi, s’impose déjà comme un classique de l’imaginaire français. Avec une esthétique steampunk, un format hybride entre le roman et le recueil de nouvelles et un genre mêlant roman noir et fantasy, ce livre sort des cases pour notre plus grand bonheur.

Lire la suite

Dune 1, de Frank Herbert

Qui n’a jamais entendu parler de Dune de Frank Herbert ? Ce cycle est un tel monument de la science-fiction qu’il en deviendrait presque intimidant. Et c’est à la fois cette aura extraordinaire de l’œuvre que je ne pouvais pas me permettre de ne pas aimer et la petite pavasse de 800 pages qu’est ce premier tome qui m’ont longtemps faite hésiter à me lancer. Dune, c’est de la SF à l’ancienne que je craignais de ne pas aimer : trop complexe ? trop lent ? trop vieilli ? ou tout simplement trop d’attentes de ma part ? Tout ça et plus encore me faisait craindre de passer à côté de l’œuvre, de ne pas accrocher. Et pourtant, la magie a opéré.

Lire la suite

La Fille aux mains magiques, de Nnedi Okorafor

La Fille aux mains magiques de Nnedi Okorafor est une novella fantasy parue aux éditions ActuSF, qui m’a attiré l’œil par deux égards : pour l’autrice dont j’ai beaucoup aimé Qui a peur de la mort ? ; et pour l’illustrateur, Zariel, qui donne superbement vie à cette histoire. Un conte plein de poésie mis en image avec beaucoup d’empathie.

Lire la suite

Je résume : Le Roi se meurt

Auteur : Eugène Ionesco.
Genre :
Théâtre absurde.
Date de publication : 1962.
Thèmes principaux :
– Confrontation à la mort & inéluctabilité ;
– Absurde & symbolisme ;
– Impuissance & révolte ;
– Peur & résignation.

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Lire la suite