Le Monde de Narnia, de C.S. Lewis

       Il est plus que temps, chers lecteurs, de nous attaquer à un classique de la fantasy que nous n’avons fait qu’évoquer ici : Le Monde de Narnia, de C.S. Lewis. Je suis toujours hésitante à parler de livres que j’ai lus il y a longtemps, d’autant plus quand il s’agit de tels monuments de la SFFF, car j’ai la persistante impression que je vais forcément passer à côté de trop de chose. Pardonnez-moi donc si je ne suis pas exhaustive sur le sujet, le but est seulement de rendre à cette saga la place qu’elle a dans mon univers littéraire.

Lire la suite

L’Épée de Vérité 1, de Terry Goodkind

      Lu il y a plus de 10 ans, je gardais un excellent souvenir de L’Épée de Vérité, tome 1 : La Première Leçon du Sorcier de Terry Goodkind. Et pourtant, je n’avais jamais continué cette série, sans doute impressionnée à la fois par l’énormité de chaque tome, par la longueur de la saga, et par le prix de chaque tome (n’existant alors pas en format poche). Puis ensuite faute de temps, curieuse de découvrir de nouvelles plumes plutôt que de me replonger dans d’anciennes. Mais le temps, on en a à revendre en ce moment, alors je me suis dit que c’était le moment où pour ressortir ces livres (difficiles autrement à trimballer dans les transports en commun). Et ce retour aux sources, vers les classiques de la fantasy, a été une véritable bouffée d’oxygène en ces temps de confinement !

Lire la suite

La Sélection 2 & 3, de Kiera Cass

     Après une lecture en demi-teinte mais tout de même divertissante du premier tome, je n’ai pu m’empêcher de finir l’histoire d’America et de ses prétendants avec la lecture du tome 2 : L’Élite et du tome 3 : L’Élue de La Sélection de Kiera Cass. Car si je dois reconnaître un point plus que positif à cette série c’est d’être terriblement addictive. On a beau deviner la fin à 10km, on ne peut s’empêcher de vouloir la voir se réaliser. Et tout le talent de l’auteure a été de réussir à me faire douter malgré tout.

Lire la suite

La Trilogie du Tearling 3, d’Erika Johansen

      Troisième et dernier tome de La Trilogie du Tearling, Destin de sang a été dévoré dans l’enchaînement des deux autres et s’est montré totalement à la hauteur de ses prédécesseurs. Parachevant avec force la trilogie, ce tome poursuit le développement des thématiques chères à l’auteure tout en ouvrant de nouveaux horizons de réflexion par son dénouement aussi original que parlant.

Lire la suite

La Trilogie du Tearling 2, d’Erika Johansen

    Comme je vous le disais dans mon article sur La Trilogie du Tearling, tome 1 : Reine de Cendres d’Erika Johansen, j’ai tout bonnement dévoré le début de cette saga et ne pensais pas résister bien longtemps à lire la suite… Et de fait, le confinement aidant, c’est moins d’un mois plus tard que je me retrouve avec le tome 2 en mains : Révolte de feu (et je peux déjà vous dire que le tome 3 n’est pas loin non plus !). Malgré un début de tome un peu difficile, le temps de se replonger dans l’univers, la suite n’a fait que reconfirmer tout le bonheur que me procure cette saga.

Lire la suite

Les Fourmis, de Bernard Werber

      Après avoir grandement apprécié il y a quelques mois Les Thanatonautes, mon premier livre de l’auteur, je profite du confinement pour me lancer dans La Trilogie des fourmis de Bernard Werber avec le premier tome très justement intitulé Les Fourmis. Comme la première fois, j’ai été très rapidement prise dans l’intrigue et ai dévoré le roman page après page sans interruption. Une affinité avec l’auteur qui se confirme, car ce n’était pas le sujet qui faisait rêver l’entomophobe que je suis !

Lire la suite

Qui a peur de la mort ?, de Nnedi Okorafor

      Roman entre science-fiction et fantasy à l’inspiration africaine, Qui a peur de la mort ? de Nnedi Okorafor promet passion et dépaysement. Un livre qui veut chercher à comprendre la nature humaine, sans avoir peur des images qui choquent, des personnages affirmés et des prises de position qui font réfléchir. Encore une belle pépite des éditions ActuSF.

Lire la suite

Entre troll et ogre, de Marie-Catherine Daniel

     Proposée en service presse par les éditions ActuSF, Entre troll et ogre de Marie-Catherine Daniel m’a tout de suite accroché l’œil par le ton drôle et décalé de son résumé. J’espérais passer un bon moment de lecture, avec de la fantasy et de l’humour comme je les aimes. Et comment vous dire que ce livre a 1000 fois dépassé mes attentes ? J’ai succombé à la plume et à l’humour de Marie-Catherine Daniel dès les premières pages et, plus encore, y est trouvé matière à réflexion.

Lire la suite

Le Cœur perdu des automates, de Daniel Wilson

       Offert par mon cher et tendre, Le Cœur perdu des automates de Daniel Wilson est un roman one shot steampunk dont je n’avais pas encore entendu parler, c’était donc pour moi une plongée dans l’inconnu. La temporalité, à mi-chemin entre notre siècle aux USA et le XVIIIe siècle en Russie, promettait du dépaysement. L’intrigue, à base de société secrète d’automates sur le déclin, promettait de l’action et du rebondissement. Une recette qui a de quoi plaire, et qui a globalement tenu ses promesses, même s’il m’a manqué un petit quelque chose.

Lire la suite

Le Baron Perché, d’Italo Calvino

      Après avoir lu il y a pas mal de temps Le Vicomte Pourfendu et Le Chevalier inexistant d’Italo Calvino, je m’étais gardé de côté Le Baron perché du même auteur de côté. Ces deux livres, avec Le Chevalier inexistant, forment la trilogie Nos Ancêtres, une trilogie de contes philosophiques sur un ton humoristique. Les titres, aussi surprenants puissent-ils paraître, décrivent exactement la situation du héros. Le Vicomte pourfendu et Le Chevalier inexistant présentent tous deux un élément de merveilleux (un corps, pourfendu en deux dans le sens de la hauteur, continuant à vivre pour l’un ; et une armure vide maintenue à l’existence par simple volonté pour l’autre) mais Le Baron perché fait exception en présentant un postulat plus réaliste mais tout aussi surprenant : un jeune garçon monté dans un arbre qui n’en est plus jamais redescendu.

Lire la suite