Les Veilleurs 1, de Jean-Luc Bizien

Découvert grâce à mon partenariat avec les éditions ActuSF, Les Veilleurs est une saga de science-fiction aux allures de post-apo qui m’a accompagnée pour Halloween et bien au-delà vu mon rythme de lecture fort lent de ces derniers temps. Si j’ai mis 2 mois à lire 2 tomes, j’ai pourtant aimé cette lecture qui m’a permis de m’évader durant le confinement dans un monde à la fois proche et lointain. Là aussi, l’épidémie frappe mais prend des allures de légende urbaine entre réalité et fiction.

Lire la suite

Alien Earth, de Megan Lindholm (Robin Hobb)

Je l’avoue, chers lecteurs, ce qui m’a donné envie de lire ce livre, c’est avant tout son autrice et mon amour pour L’Assassin Royal et Les Aventuriers de la mer. Et pourtant, en lisant Alien Earth, j’ai totalement oublié que je lisais du Robin Hobb. Grâce aux éditions ActuSF, j’ai lu pas mal de choses différentes de l’autrice récemment, sortant de ses univers-phares auxquels je me serais sûrement cantonnée autrement, et j’adore voire comment elle sait se renouveler d’un style à l’autre. Certes, ça peut vouloir dire que j’accroche moins à certains livres, comme Le Dieu dans l’Ombre, mais ça veut aussi dire que je vais faire de nouvelles découvertes totalement surprenantes, comme ça a été le cas avec Liavek, ou encore avec le roman qui nous occupe aujourd’hui.

Lire la suite

Le Vicomte pourfendu, d’Italo Calvino

Même si je l’ai lu il y a quelques temps déjà, je reviens aujourd’hui sur Le Vicomte pourfendu d’Italo Calvino afin de finir de parler de la trilogie Nos Ancêtres. En effet, je vous parlais récemment du Baron Perché et moins récemment du Chevalier inexistant ; ne manquait donc plus que lui pour en finir avec cette trilogie que je ne peux que vous recommander si vous ne l’avez pas encore lue. Entre allégories fantasmagoriques et satire sociétales, ces trois romans portent un regard original sur la société tout en nous faisant vivre des aventures originales et prenantes. Si le style les relie, chaque histoire est cependant parfaitement indépendante.

Lire la suite

Harry Hole 1, de Jo Nesbø

Après avoir dévoré les premiers tomes de la saga Millénium sur les conseils d’un ami formidable, j’ai commencé à m’intéresser davantage aux romans noirs (style que je ne lisais pas du tout auparavant) et notamment aux polars norvégiens. Jo Nesbø faisant figure de référence en la matière, c’est ainsi que je me suis lancée à la découverte des Aventures de l’inspecteur Harry Hole, avec le tome 1 : L’Homme chauve-souris (rien à voir avec Batman !).

Lire la suite

Belle du Seigneur, d’Albert Cohen

Si j’ai lu Belle du Seigneur d’Albert Cohen dans le cadre de mes études et ne l’ai pas particulièrement apprécié (sans doute beaucoup à cause de l’aspect forcé de cette lecture… et aussi parce que je ne suis pas très portée romances), je dois au moins lui reconnaître des thèmes d’analyse super intéressants. Et comme mon article de résumé de l’œuvre draine régulièrement des vues, je me dis qu’y ajouter une analyse peut être plutôt pas mal.

Lire la suite

Disque-Monde 18 : Masquarade, de Terry Pratchett

Pour le tour du monde du Pingouin, je devais lire des auteurs de nationalités différentes. Alors pour cette deuxième lecture, j’en ai profité pour traverser la Manche et retrouver mon auteur anglais fétiche : Sir Terry Pratchett, à la conquête du tome 18 des Annales du Disque-Monde : Masquarade. Un tome où l’on retrouve nos sorcières préférées, à la découverte de l’opéra et de son célèbre fantôme.

Lire la suite

Je suis ta Nuit, de Loïc Le Borgne

Je ne savais pas dans quoi je me lançais avec Je suis ta Nuit, de Loïc Le Borgne. Et ce livre m’a profondément bouleversée dans ses 3 derniers chapitres. Tout le roman m’a fait lire une histoire d’enfance qui tourne au drame, entre horreur et fantastique. La conclusion, que j’aurais pu voir venir si j’avais été attentive aux indices, m’a prise au cœur et au dépourvu. Un drame social que je ne veux pas vous spoiler mais vous recommander vivement.

Lire la suite

Anasterry, d’Isabelle Bauthian

Bien qu’un peu retardée par le confinement, c’est une lecture néanmoins dévorante que j’ai faite d’Anasterry d’Isabelle de Bauthian. Anasterry est le premier tome de la saga Les Rhéteurs, ce que j’ignorais en me lançant et c’est d’ailleurs un tout petit reproche que j’aurais à faire aux éditions ActuSF, puisque aucune mention n’en est fait ni en couverture, ni sur le site et ce n’est pas la première fois que je me fais surprendre) Ceci dit, le livre se lit très bien indépendamment (même si maintenant, j’ai envie d’en lire la suite !) et nous fait découvrir une aventure politique et humaine assez marquante.

Lire la suite

Les Chats des neiges ne sont plus blancs en hiver, de Noémie Wiorek

Pour ma première lecture de cette autrice que je découvre pour l’occasion, les éditions HSN (que je remercie chaleureusement au passage) me promettaient un roman de fantasy poétique et envoûtant avec Les Chats des neiges ne sont plus blancs en hiver. Tout un programme. Si la poésie ne se retrouve certes pas dans l’intrigue, plutôt sombre et sanglante, elle se trouve bien dans la plume de l’autrice, élégante et délicate, qui tisse les fils d’un univers de combats et de complots.

Lire la suite

Thunder 1, de David S. Khara

Pendant mes vacances, j’avais envie d’une lecture légère et prenante, j’ai trouvé mon bonheur avec le Thunder, tome 1 : Quand la menace gronde, de David S. Khara. Proposé par les éditions ActuSF, le premier tome de cette saga entre SF et thriller pose les bases d’une petite équipe de super-ados qu’on prend plaisir à découvrir.

Lire la suite