L’Épée de Vérité 3, de Terry Goodkind

   On continue notre périple littéraire dans la saga de L’Épée de Vérité avec le troisième tome : Le Sang de la Déchirure, de Terry Goodkind. Moi qui pensais sincèrement ne pas tenir dans la durée, me lasser un peu de cet univers aux tomes très denses et devoir couper régulièrement avec d’autres lectures, je dévore les tomes les uns après les autres (et j’espère ne pas vous lasser non plus avec ces publications !). Bon, j’ai un rythme de lecture assez lent et une activité en télétravail très prenante donc « dévorer » n’est peut-être pas le terme mais je m’y plonge, en tout cas, avec toujours autant de délectation.

Lire la suite

Le Monde de Narnia, de C.S. Lewis

       Il est plus que temps, chers lecteurs, de nous attaquer à un classique de la fantasy que nous n’avons fait qu’évoquer ici : Le Monde de Narnia, de C.S. Lewis. Je suis toujours hésitante à parler de livres que j’ai lus il y a longtemps, d’autant plus quand il s’agit de tels monuments de la SFFF, car j’ai la persistante impression que je vais forcément passer à côté de trop de chose. Pardonnez-moi donc si je ne suis pas exhaustive sur le sujet, le but est seulement de rendre à cette saga la place qu’elle a dans mon univers littéraire.

Lire la suite

Les Aventuriers de la mer 1, de Robin Hobb

        Entre deux cycles de L’Assassin royal, Robin Hobb nous propose de partir à la conquête de mers déchaînées et à la rencontre de personnages tous plus différents les uns que les autres avec Les Aventuriers de la mer. J’étais, au départ, très réticente à abandonner Fitz et son entourage le temps de lire ce nouveau cycle mais je dois avouer que, une nouvelle fois, la plus célèbre des auteures de fantasy a su me charmer et m’emporter à l’aventure avec ce premier tome.

Lire la suite

La Tresse, de Laetitia Colombani

       Cet été, les vacances ont été marquées pour moi par BEAUCOUP de retards de train. Je n’en blâme pas particulièrement la SCNF, puisqu’il s’agissait de voies bloquées par des bagages abandonnés mais un aller-retour Paris-Grenoble s’est quand même soldé par près de 6h de retards cumulés. Et ces 6h, il a bien fallu les occuper ! Par bonheur, malgré la fin imminente de ma lecture en cours, j’ai pu mettre la main sur un petit livre dont j’avais beaucoup entendu parler pour finir mon trajet : La Tresse, de Leatitia Colombani. Ce n’est pas forcément un livre vers lequel je me serais tournée naturellement, mais il fait indéniablement partie de ces belles découvertes que l’on peut faire grâce à la blogosphère.

Lire la suite