Les Chats des neiges ne sont plus blancs en hiver, de Noémie Wiorek

Pour ma première lecture de cette autrice que je découvre pour l’occasion, les éditions HSN (que je remercie chaleureusement au passage) me promettaient un roman de fantasy poétique et envoûtant avec Les Chats des neiges ne sont plus blancs en hiver. Tout un programme. Si la poésie ne se retrouve certes pas dans l’intrigue, plutôt sombre et sanglante, elle se trouve bien dans la plume de l’autrice, élégante et délicate, qui tisse les fils d’un univers de combats et de complots.

Lire la suite

Publicité

Winter Rainbow… Noir

      Et voilà la dernière couleur de notre winter rainbow livresque : le noir ! Associée  à l’obscurité et au néant, cette couleur est toute désignée pour marquer la fin. Elle est généralement marqueur de récits sombres, violents, mystérieux, connotés plutôt adulte. De quoi nous promettre de beaux récits, parmi lesquels il m’a été difficile de faire un choix.

Lire la suite

Winter Rainbow

    Sur l’idée du « Summer Rainbow » qui présentait des sélections de livres par thématiques couleurs pendant l’été, j’ai décidé de reprendre le concept pour l’hiver en lançant le « Winter Rainbow ». De décembre à janvier, je balayerai une palette de 6 couleurs en publiant un article par semaine.

Lire la suite

Découvrons… Le Rouge et le Noir, en manga

       Après une bonne surprise avec la version manga des Misérables de Victor Hugo, j’ai décidé de retenter l’expérience avec une autre revisite asiatique d’un grand classique français : Le Rouge et le Noir de Stendhal. La lecture du roman m’avait laissée mitigée, contrairement aux Misérables que j’adore, j’étais donc curieuse de voir si son adaptation aurait un autre effet sur moi. C’est toujours le Studio « Variety Artworks » qui produit, toujours dans la même optique : ne surtout pas essayer de remplacer l’œuvre originale mais plutôt lui ouvrir un nouveau public grâce à ce support souvent plus ludique et attrayant pour la jeunesse.

Lire la suite

Le Rouge et le Noir, de Stendhal

     Après des années d’études littéraires, j’ouvre enfin pour la première fois un livre de Stendhal. L’hésitation était grande : commencer par La Chartreuse de Parme ou par Le Rouge et le Noir ? Ce sont les bons conseils d’un ami, qui m’avait déjà recommandé avec grand succès Millénium de Stieg Larsson dans un tout autre genre, que j’ai fini par me jeter à l’eau avec Le Rouge et le Noir. Autant vous dire qu’une fois de plus, il a tapé dans le mille ! À ma grande surprise, les personnages ont beau m’avoir été insupportables durant les 100 premières pages du roman, je n’en décrochais pas pour autant tant j’étais happée par l’histoire. Ces chassés-croisés d’orgueils sans cesse froissés et de petits jeux de pouvoir particulièrement mesquins m’ont captivée et ont su faire de cette lecture une vraie bonne découverte pour moi malgré mon indifférence assez notoire pour les romances.

Lire la suite