Max, de Sarah Cohen-Scali

      Parmi les sorties relativement récentes que j’ai vu tourner sur la blogo littéraire ces derniers temps, je dois admettre avoir été très intriguée par Max de Sarah Cohen-Scali. Les avis semblaient dithyrambiques sur cette fiction historique et le sujet, en plein nazisme avec le projet lebensorn, était abordé d’un point de vue fascinant : celui d’un nouveau-né totalement endoctriné par le mouvement. Je me suis donc lancée dans cette lecture avec beaucoup de curiosité et en essayant de laisser mes jugements de côté.

Lire la suite

Publicité

La Mort est mon métier, de Robert Merle

      Alors que je partais en voyage pour une petite semaine à Berlin, je me suis rendue compte que je n’avais pas de lecture pour le vol. Ni une, ni deux, je me suis précipitée sur ma bibliothèque pour y trouver un livre. Aussitôt, je tombe sur celui-ci, qui y traîne depuis longtemps. La coïncidence est trop forte : je craque, je l’emporte et je m’en félicite chaudement.

Lire la suite