Germinal, d’Émile Zola

     Parmi les romans les plus connus du cycle des Rougon-Macquart de Zola, et même de la littérature française en particulier, il y a Germinal. Germinal, c’est une grosse bête, un peu effrayante à commencer, de part son volume, de part sa réputation et de part son message politique. Je craignais de ne pas accrocher, d’être perdue, et pourtant, la plume implacable de Zola m’a fait me prendre d’empathie pour ce peuple de charbonniers que j’ai autant adorés que détestés.

Lire la suite