Le Club des punks contre l’apocalypse zombie, de Karim Berrouka

J’avais déjà été embarquée dans l’univers un poil barré de Karim Berrouka avec Le Jour où l’humanité a niqué la fantasy, il était donc impensable pour moi de ne pas remettre ça lorsque les éditions ActuSF ont sorti une édition illustrée par le talent de Zariel (!!) du Club des Punks contre l’apocalypse zombie. Encore un titre à rallonge particulièrement prometteur.

Lire la suite
Publicité

Disque-Monde 19 : Pieds d’Argile, de Terry Pratchett

Après une éternité sans avoir lu de Pratchett, j’ai ressorti le tome XIX des Annales du Disque-Monde : Pieds d’Argile. Dans ce tome, on reprend le cycle du guet d’Ankh-Morpork, un guet que nous n’avions pas retrouvé depuis le tome 15, Le Guet des Orfèvres, et qui a bien évolué depuis ses débuts, entre promotions, ascension sociale et nouvelles recrues. Un tome que j’ai dévoré comme je n’en avais pas dévoré depuis longtemps.

Lire la suite

Belle du Seigneur, d’Albert Cohen

Si j’ai lu Belle du Seigneur d’Albert Cohen dans le cadre de mes études et ne l’ai pas particulièrement apprécié (sans doute beaucoup à cause de l’aspect forcé de cette lecture… et aussi parce que je ne suis pas très portée romances), je dois au moins lui reconnaître des thèmes d’analyse super intéressants. Et comme mon article de résumé de l’œuvre draine régulièrement des vues, je me dis qu’y ajouter une analyse peut être plutôt pas mal.

Lire la suite

Je résume : La Ferme des animaux

Auteur : George Orwell.
Genre : Fable satirique, dystopie, apologue.
Date de publication : 1945.
Thèmes principaux :
– l’allégorie du capitalisme & la critique sociétale ;
– le poids de l’Histoire & le devoir de mémoire ;
– le temps cyclique & l’apprentissage par l’exemple.

Analyse du roman

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Lire la suite

Je résume : Belle du Seigneur

Auteur : Albert Cohen.
Genre(s) :
Roman fleuve, romance.
Dates de publication : 1968.
Courant(s) littéraire(s) : Réalisme, roman parlé.
Thèmes principaux :
– Exaltation des sentiments ;
– Condamnation de la passion ;
– Recherche du sublime ;
– Antisémitisme ;
– Critique de la bourgeoisie ;
– Attrait de la mort.

Lire la suite

L’Homme qui rit, de Victor Hugo

     Ma passion dévorante pour Les Misérables m’aura rattrapée en 2018 et m’aura lancée, pour la fin de l’année, dans un autre roman pharamineux (Que dis-je ? Pharaonique !) de l’auteur : L’Homme qui rit de Victor Hugo. J’y aurai passé deux mois presque entiers, troublée par un voyage, une prise de poste et un Service Presse à honorer, mais je serai arrivée jusqu’au bout et même plus encore, avec beaucoup de plaisir !

Lire la suite