Je résume : Crispin rival de son maître

Auteur : Alain-René Lesage.
Genre :
Comédie en un acte.
Première représentation : 1707.
Thèmes principaux :
– la satire & le comique ;
– la vénalité & les parvenus ;
– le badinage & les mondanités ;
– la relation bourgeois & serviteurs.

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Valère, bourgeois sans fortune qui vit d’escroqueries, aime Angélique mais elle est promise à un autre par son riche père, M. Oronte. Le valet de Valère, Crispin, apprend par son ami La Branche, valet de Damis, que c’est son maître le fiancé mais qu’il venait d’épouser une femme qu’il avait mise enceinte. Les deux valets complotent de faire passer Crispin pour Damis afin de fuir avec les 20 000 écus de dot.

Lisette, suivante d’Angélique, informe Mme Oronte sur les sentiments de sa fille. Elle propose de s’opposer à son mari mais se laisse convaincre par lui. La Branche livre une fausse lettre du père de Damis, M. Orgon, expliquant son absence par une maladie. Crispin arrive et flatte grandement M. et Mme Oronte. La Branche part préparer des chevaux pour fuir. M. Oronte questionne Crispin sur le procès de M. Orgon, Crispin élude la question.

Valère, que Crispin avait déconseillé de venir, rejoint tout de même Angélique et apprend la présence de son fiancé. Il lui apprend que Damis est marié. Lisette le répète à M. Oronte qui cherche explications auprès de La Branche. Celui-ci accuse Valère et Lisette de mensonges. Crispin le convainc même de lui donner 30 000 écus de plus, et M. Oronte avance même le mariage une heure plus tard. Valère retrouve La Branche qui lui dit que Damis n’est pas marié mais Crispin prétend se faire passer pour Damis pour dégoûter les parents d’Angélique du mariage.

Valère part, rassuré, mais M. Orgon arrive. La Branche lui dit que les Oronte sont fâchés contre lui et le convainc de repousser sa visite au lendemain. La Branche pense à encourager Crispin à profiter de sa lune de miel pour fuir sans lui mais y renonce. Lisette tente de parler à M. Oronte mais il refuse de l’écouter. Valère la pense dans le stratagème de Crispin pour l’aider mais elle le nie. M. Oronte croise M. Orgon en allant chez le notaire et découvre tout. Ils attrapent Crispin et La Branche, qui refusent d’avouer mais implorent la clémence et l’obtiennent en flattant Mme Oronte. M. Oronte promet Angélique à Valère, un métier à La Branche et une épouse à Crispin.


À mettre en lien avec : Le Jeu de l’amour ou du hasard, de Marivaux ; Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée, d’Alfred de Musset ; Il ne faut jurer de rien, d’Alfred de Musset ; On ne badine pas avec l’amour, d’Alfred de Musset ; Turcaret, de Lesage ; Les Fourberies de Scapin, de Molière ; Le Mariage de Figaro, de Beaumarchais.

Je résume : Il faut qu’une porte soit ouverte ou fermée

Auteur : Alfred de Musset.
Genre : Théâtre, proverbe en un acte, spectacle dans un fauteuil.
Première publication : 1845.
Thèmes principaux :
– la comédie & les joutes verbales ;
– le badinage & la mondanité ;
– le désir & la jalousie.

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Lire la suite

Je résume : Il ne faut jurer de rien

Auteur : Alfred de Musset.
Genre :
Théâtre, comédie en 3 actes, proverbe.
Dates de publication : 1836.
Courant littéraire : Romantisme.
Thèmes principaux :
– le proverbe & le drame romantique ;
– les formes de comiques (de personnages, de répétition, burlesque, quiproquos…) & le tragique ;
– le mariage forcé & l’amour tragique ;
– la mondanité & ses conséquences.

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Lire la suite

Je résume : Le Jeu de l’amour et du hasard

Auteur : Marivaux.
Genre :
Théâtre, comédie.
Dates de publication : 1730
Courant littéraire : comedia dell’arte, marivaudage, écrivain des Lumières.
Thèmes principaux :
– la dénonciation du mariage de convenances ;
– le travestissement des sentiments & du caractère  ;
– l’apologie de l’amour sincère & naturel ;
– les différentes formes de comique ;
– l’opposition des classes sociales.

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Lire la suite

Je résume : On ne badine pas avec l’amour

Auteur : Alfred de Musset.
Genre :
Théâtre, comédie en 3 actes, proverbe.
Dates de publication : 1834.
Courant littéraire : Romantisme.
Thèmes principaux :
– le proverbe & le drame romantique ;
– les formes de comiques (de personnages, de répétition, burlesque, quiproquos…) & le tragique ;
– le mariage forcé & l’amour tragique ;
– la mondanité & ses conséquences ;
– les classes sociales & l’anticléricalisme.

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Lire la suite

Bernie (1996)

Bernie

      Alors que nous fonçons tous en salles pour aller voir Star Wars VIII, plutôt que de pondre un énième avis sur la question, sans doute moins qualitatif que beaucoup d’autres, je préfère vous ramener quelques années en arrière avec un film français daté de 1996 et intitulé Bernie. Bernie – joué par Albert Dupontel -, c’est un orphelin d’une trentaine d’années, limité intellectuellement et d’une naïveté d’enfant, qui se lance dans le vaste monde à la recherche de ses parents en créant bien des problèmes autour de lui.

Lire la suite

Dom Juan, de Molière

       Aujourd’hui, chers lecteurs, je vous propose de parler d’une pièce de théâtre que tout le monde connaît au moins de réputation : Dom Juan de Molière. Nombreux sont ceux qui l’ont étudiée en classe, d’autres l’ont lue pour le plaisir et d’autres encore n’ont jamais eu l’occasion de la lire mais aucun ne pourra dire qu’il ignore qui est ce personnage de grand séducteur tellement mythique qu’il en est entré dans la culture commune.

Lire la suite