Le Roi Lion (2019)

Le-Roi-Lion-2019-1

     Incontournable de l’été 2019, il était bien entendu impossible que je n’aille pas voir la version modernisée de l’un des Disney qui a bercé mon enfance, dont j’ai regardé la VHS encore et encore : Le Roi Lion. Dans la série des live actions en vogue en ce moment, Le Roi Lion se distingue puisqu’il est forcément en images de synthèses mais avec un réalisme saisissant.

Lire la suite

Publicité

Astérix et le Secret de la potion magique (2018)

Astérix Secret Potion (1)

      Le hasard a voulu que je sois prise d’une envie de cinéma précisément à l’horaire de la séance avant-première d’Astérix et le Secret de la potion magique, une histoire originale d’Alexandre Astier. Ni une, ni deux, j’ai enfilé mon casque à plumes, but quelques gouttes au goulot de ma gourde et ai filé comme le vent jusqu’au grand écran ! Les films Astérix, qu’ils soient d’animation ou en images réelles, sont très inégaux, certains très bons et d’autres catastrophiques, mais j’avais adoré Le Domaine des Dieux scénarisé par Astier, celui-ci avait donc inévitablement sa chance. L’histoire est centrée autour de Panoramix qui, suite à une mauvaise chute, décide de se mettre en quête d’un successeur afin que le secret de sa potion magique lui subsiste.

Lire la suite

Hirune Hime : Rêves Éveillés (2017)

Hirune Hime (1)

      Alors que le film ne sort en salles que le 12 juillet, j’ai eu la grande chance d’assister à une avant-première parisienne en compagnie du réalisateur Kenji Kamiyama, connu notammement pour sa participation à Ghost in the Shell et Blood : The Last Vampire. L’intrigue d’Hirune Hime est assez complexe puisqu’elle suit deux fils narratifs différents. D’un côté, une intrigue fantastique met en scène une petite fille, la princesse magicienne du royaume de Hearts. De l’autre, Kokoné est une lycéenne élevée par son père dans un petit garage automobile de province pour laquelle la magie n’est qu’un rêve.

Lire la suite

Le Garçon et la Bête (2015)

Garçon et la Bête 1

       C’est avec pas mal de retard que j’ai fini par visionner ce film d’animation japonais que je voulais pourtant voir depuis sa sortie en salles, deux ans plus tôt : Le Garçon et la Bête. J’en attendais un récit poétique et porteur d’un sens fort, ce en quoi ce film ne m’aura bien évidemment pas déçue. Un jeune garçon, Ren, se retrouve seul après la mort de sa mère et la disparition de son père. Fuyant sa famille d’accueil, il erre dans les rues lorsqu’il croise la route de Kumetatsu, un ours, lui offrant de le suivre dans le royaume des bêtes pour devenir son apprenti. Entre le maître caractériel et le disciple têtu, les relations sont compliquées mais aussi très instructives pour tous les deux.

Lire la suite