Je résume : Ubu Roi

Auteur : Alfred Jarry.
Genre :
Théâtre, farce.
Dates de publication : 1896.
Courant philosophique : Théâtre de l’absurde, surréalisme.
Thèmes principaux :
– la satire & la parodie ;
– l’ambition & la convoitise ;
– la tyrannie & la répression .

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Lire la suite

Je résume : Le Vicomte pourfendu

Auteur : Italo Calvino.
Genre :
Conte philosophique, merveilleux, apologue.
Série : Trilogie Nos Ancêtres, tome 1.
Date de publication : 1955.
Courant philosophique : Existentialisme, absurde.
Thèmes principaux :
– la dualité de l’âme humaine ;
– l’équilibre entre le bien & le mal  ;
– la coexistence de vertu & de la perversité.

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Analyse de la trilogie Nos Ancêtres :
– Tome 2 : Le Baron perché.
– Tome 3 : Le Chevalier inexistant.

Lire la suite

Erika et les princes en détresse 1, de Yatuu

      Bande dessinée dont le premier tome est entièrement disponible gratuitement sur son blog, Erika et les princes en détresse de Yatuu déconstruit l’image de la masculinité avec humour tout en apportant une aventure fantasy prenante et pleine de rebondissements. Une BD drôle, féministe et passionnante à découvrir sans restriction.

Lire la suite

Je résume : Le Tartuffe

Auteur : Jean-Baptiste Poquelin, dit Molière.
Genre :
Théâtre, comédie.
Dates de publication : 1669.
Courant littéraire : classicisme.
Thèmes principaux :
– la fausse dévotion et l’hypocrisie religieuse ;
– l’aveuglement des Hommes et de l’État  ;
– la peinture des vices humains  ;
– la satire burlesque.

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Lire la suite

Je résume : Caligula

Auteur : Albert Camus.
Genre :
Théâtre, absurde.
Dates de publication : 1944.
Courant philosophique : Existentialisme, humanisme.
Thèmes principaux :
– la tyrannie & l’humanisme ;
– le sens de la démesure ;
– la quête d’impossible ;
– la vacuité de l’existence humaine.

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Lire la suite

La Leçon, d’Eugène Ionesco

       Après avoir lu et peu apprécié Le Roi se meurt dans le cadre de mes études, j’étais restée sur un sentiment négatif quand aux pièces de Ionesco et n’avais jamais retenté ma chance. Pourtant, après avoir vu Ibidouu citer Rhinocéros parmi les livres l’ayant marquée à l’école, j’ai décidé qu’il serait dommage de condamner l’auteur pour si peu – après tout, si j’ai redonné une seconde chance à Balzac, Ionesco y a bien droit aussi ! – et me suis lancée dans une pièce très courte qui traînait chez moi depuis un moment : La Leçon.

Lire la suite