Je résume : Le Roi se meurt

Auteur : Eugène Ionesco.
Genre :
Théâtre absurde.
Date de publication : 1962.
Thèmes principaux :
– Confrontation à la mort & inéluctabilité ;
– Absurde & symbolisme ;
– Impuissance & révolte ;
– Peur & résignation.

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Lire la suite

Dom Juan, de Molière

       Aujourd’hui, chers lecteurs, je vous propose de parler d’une pièce de théâtre que tout le monde connaît au moins de réputation : Dom Juan de Molière. Nombreux sont ceux qui l’ont étudiée en classe, d’autres l’ont lue pour le plaisir et d’autres encore n’ont jamais eu l’occasion de la lire mais aucun ne pourra dire qu’il ignore qui est ce personnage de grand séducteur tellement mythique qu’il en est entré dans la culture commune.

Lire la suite

Juste la fin du monde, de Lagarce

       Comme un peu de théâtre ne peut pas faire de mal, j’ai récemment décidé de découvrir une petite pièce datant de la fin du XXe siècle et dont je n’avais pourtant jamais entendu parler : Juste la fin du monde. Dans cette pièce partiellement autobiographique, Jean-Luc Lagarce remet à la fois les relations humaines et le genre du théâtre lui-même en question. Le théâtre, c’est la parole en spectacle mais la parole nous fait parfois défaut et cela aussi, vaut la peine d’être mis en spectacle.

Lire la suite

La Leçon, d’Eugène Ionesco

       Après avoir lu et peu apprécié Le Roi se meurt dans le cadre de mes études, j’étais restée sur un sentiment négatif quand aux pièces de Ionesco et n’avais jamais retenté ma chance. Pourtant, après avoir vu Ibidouu citer Rhinocéros parmi les livres l’ayant marquée à l’école, j’ai décidé qu’il serait dommage de condamner l’auteur pour si peu – après tout, si j’ai redonné une seconde chance à Balzac, Ionesco y a bien droit aussi ! – et me suis lancée dans une pièce très courte qui traînait chez moi depuis un moment : La Leçon.

Lire la suite

Cyrano de Bergerac, de Rostand

       Laissé trop longtemps de côté, c’est à l’occasion d’une lecture commune avec Wellan, chroniqueuse sur le blog Aldiaphora que j’ai enfin pris le temps de lire le fameux Cyrano de Bergerac de Rostand – vous pouvez aussi retrouver la très jolie chronique de Wellan. J’avais eu, il y a quelques bonnes années de cela, l’occasion d’en voir une adaptation au théâtre mais, hormis une scène d’introduction assez chaotique – juste reflet du texte original, d’ailleurs – et quelques scènes d’action grandiloquentes, j’avoue n’en avoir conservé qu’assez peu de souvenirs. Ce fût donc un réel plaisir de (re)découvrir toute la verve de ce personnage haut en couleurs.

Lire la suite