Le Dieu dans l’ombre, de Robin Hobb

      Au catalogue des nouvelles sorties ActuSF, il m’était presque impossible de passer à côté d’un roman inconnu de moi signé par la grande prêtresse de la fantasy : Le Dieu dans l’ombre de Robin Hobb (ou Megan Lindholm, de son vrai nom). Bien loin de l’univers de L’Assassin royal et des cycles affiliés qu’on lui connaît, Robin Hobb nous propose un livre très différent, centré sur un personnage atypique, cherchant désespérément sa place dans le monde. Entre rêve et réalité, légendes et folie, ce roman rompt avec le reste de l’œuvre de l’auteure en flirtant beaucoup plus avec le fantastique qu’avec la fantasy.

Lire la suite

Dr Jekyll et Mr Hyde, de Stevenson

       Si je l’avais évoqué dans un « 8 idées » concernant Halloween, je n’en avais encore jamais parlé en détails. Il est donc plus que temps, chers lecteurs, de réparer cette erreur et de s’intéresser à un classique de la littérature fantastique que j’aime beaucoup : L’Étrange Cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde de Robert Louis Stevenson. Même si son style d’écriture un peu daté ne plaît pas toujours, son histoire, elle est universelle et inspire toujours autant d’adaptations.

Lire la suite

Miss Pérégrine et les enfants particuliers, de Ransom Riggs

       À quelques jours de la sortie du film en salles, je n’ai pas pu résister à l’envie de lire Miss Pérégrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs afin de mieux en apprécier l’adaptation. Quand un livre est trop fortement plébiscité, j’hésite toujours à me lancer dedans de criante d’être déçue en le lisant enfin mais je dois admettre n’avoir en rien été déçue en découvrant enfin celui-ci. Je ne lui ai trouvé ni lenteurs, ni lourdeurs, bien au contraire : j’ai parcouru une histoire passionnante, aux personnages profonds et aux leçons plus intéressantes que je ne m’y serait attendue d’un roman classifié « jeunesse ».

Lire la suite

Dracula, de Bram Stocker

    Aujourd’hui, chers lecteurs, je vous propose de parler un peu, après Frankenstein de Mary Schelley, d’un nouveau pilier du roman gothique : Dracula de Bram Stoker que je me suis enfin décidée à lire – plus qu’à voir le film, maintenant ! – après moult conseils en ce sens. Je dois admettre que ce petit pavé m’a tout d’abord un peu découragée car la première centaine de pages a été, pour moi, très laborieuse à lire et j’ai crains de ne pas le finir si tout le roman ressemblait à cela. Cependant, passé ce moment éprouvant uniquement basé sur le journal d’un seul des protagonistes, la narration se fait ensuite par une accumulation de différentes correspondances ou différents journaux personnels et devient ainsi beaucoup plus vivante – un brin ironique pour un livre sur les « non-morts », non ? -, moins harassante, ce qui m’a permis de beaucoup plus apprécier la suite du livre.

Lire la suite