Thunder 2, de David S. Khara

L’été dernier, je dévorais le premier tome de la saga Thunder de David S. Khara paru aux éditions ActuSF. J’avais beaucoup aimé cette lecture légère et dynamique parfaite pour les vacances, j’attendais donc la suite avec impatience et c’est non sans plaisir que j’ai retrouvé cette petite bande de super-adolescents pour lesquels les choses s’accélèrent dans ce deuxième tome.

Après un premier tome de mise en place où Ilya et ses camarades se découvraient, le deuxième tome entre dans le vif du sujet : c’est la première mission pour nos apprentis espions. Doués de leurs super-capacités, les adolescents sont envoyés sur le terrain pour résoudre la mystérieuse disparition d’un jeune français doté de capacités similaires aux leurs.

Ligne horizontale

Super adolescents & espionnage

Ce que j’ai beaucoup aimé dans ce deuxième tome, au-delà de son côté très rythmé et addictif, c’est l’attention portée au développement de ses personnages. Dans le premier tome, leur introduction était simple et efficace : à la limite du cliché, l’auteur nous permettait de nous familiariser rapidement avec notre petite bande d’espions. Dans ce deuxième tome, nous prenons le temps de mieux les connaître, et de découvrir ce panel de vies adolescentes très différentes les unes des autres. Certains personnages viennent de milieux sociaux radicalement opposés, parfois à la limite de la misère financière comme affective, pour un exemple moderne des difficultés adolescentes d’aujourd’hui, allant parfois jusqu’au véritable drame familial et personnel.

Le côté espionnage, quant à lui, envoie nos ados pour la première fois sur le terrain. L’action, comme dans le premier tome, est au rendez-vous. Les mystères trouvent leur équilibre entre révélations et nouvelles questions. Et les leçons s’inscrivent dans l’ADN de nos personnages, qui doivent apprendre à travailler en équipe, tempérer leurs humeurs, apprivoiser leurs talents et, plus que tout, à se faire confiance pour le bien commun. Des tensions apparaissent entre eux, mais cela ajoute aussi à leur complémentarité. Des personnages, sommes toutes, que l’on voit mûrir bien rapidement et gagner en ampleur émotionnelle.

Ligne horizontale

Le mot de la fin

Avec un deuxième tome dans la lignée du premier, Thunder de David S. Khara s’annonce comme une saga à suivre, à savourer au soleil comme une bonne série de l’été. L’action et les personnages prennent en ampleur, le rythme et le style sont toujours aussi addictifs. Un bon petit roman d’action qui se lit à toute berzingue. Adultes comme ados, lancez-vous dans l’aventure !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s