Je résume : Lais de Marie de France

Autrice supposée : Marie de France.
Genre :
Recueil de 12 courts récits médiévaux en vers octosyllabiques (lais).
Datation : Fin du XIIe siècle.
Thèmes principaux :
– l’amour courtois & les valeurs chevaleresques ;
– le récit médiéval & les mythes populaires.

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Premier lai – Guigemar : un chevalier, insensible à l’amour, est blessé alors qu’il chassait une biche blanche à bois de cerf. Elle lui prédit que seul l’amour saura le guérir. Il découvre un navire, arrive dans un royaume dont le seigneur garde jalousement sa femme enfermée. Il est recueilli par la dame, dont il tombe amoureux. Ils deviennent amants. Ils sont découverts, le seigneur renvoie Guigemar dans son navire. Chez lui, on veut le marier mais il refuse : il a promis à son amante d’attendre qu’on dénoue la chemise qu’elle a noué. Enfermée 2ans, la dame trouve le navire, arrive chez un seigneur en guerre, Mériaduc, qui en tombe amoureux mais elle exige qu’on dénoue sa ceinture. Il lui parle de Guigemar et les deux amants se retrouvent mais Mériaduc refuse. Guigemar se joint à l’ennemi de Mériaduc pour l’assiéger, récupère son amante et tue le seigneur.

Deuxième lai – Equitan : un roi tombe amoureux de la femme de son sénéchal. Ils se fréquentent en secret. Il promet de n’épouser qu’elle, ils complotent de tuer le sénéchal : ils veulent le faire bouillir dans son bain. Alors qu’ils sont surpris au lit, Equitan saute dans la cuve et meurt ébouillanté. Comprenant le stratagème, le sénéchal jette aussi sa femme dans le bain.

Troisième lai – Le Frêne : une femme de seigneur est enceinte de jumeaux, sa voisine accuse les enfants d’être de deux pères. La médisante tombe enceinte de jumelles. Pour éviter le déshonneur, une servante en abandonne une dans le creux d’un frêne. Élevée par une abbesse comme sa nièce, elle est nommée Frêne. Elle devient belle en grandissant et un seigneur, Goron, en tombe amoureux. Elle le suit dans son château, avec l’étoffe et l’anneau dans lesquels elle avait été abandonnée mais Goron doit épouser une femme noble. Il est marié à sa jumelle, Coudrier. Frêne étend son étoffe sur le lit des épousés et sa mère la reconnaît. Le mariage est annulé pour que Goron épouse Frêne.

Quatrième lai – Bisclavret : nom Breton de Garou. Un baron disparaît 3jours par semaine, sa femme s’en inquiète. Il lui avoue être loup-garou et révèle où il cache ses habits sans lesquels il ne peut redevenir humain. Sa femme prend peur et demande à un chevalier qui l’aime de voler les habits. Un an plus tard, le nouveau roi part en chasse et croise le Bisclavret qui l’implore, il est ramené au château. Bisclavret croise sa femme et lui arrache le nez. Elle avoue tout et rend ses habits. Il reprend sa forme, la femme est bannie avec son chevalier et en a des enfants sans nez.

Cinquième lai – Lanval : le roi Arthur offre des présents à ses vassaux mais oublie Lanval, ruiné. En forêt, la plus belle des femmes lui donne argent et amour mais il ne doit le répéter s’il veut la garder. Un soir, la reine lui fait des avances, il la repousse, elle l’accuse d’homosexualité, il dévoile son secret et perd son amante. La reine ment pour faire accuser Lanval. Son amante se présente au procès pour le défendre et, acquitté, il repart avec elle en Avalon.

Sixième lai – Les deux amants : un roi veuf aime trop sa fille et ne veut s’en séparer. Il décide qu’il faudra la porter au sommet d’une montagne pour l’épouser. Elle débute un amour secret et envoie son amant chercher un remède chez sa tante qui l’aidera à la porter. Il fait la montée sans philtre mais meurt d’épuisement. Elle meurt à ses côtés.

Septième lai – Yonec : un vieux seigneur enferme sa jeune femme 7ans durant. Par sa fenêtre, entre un oiseau qui se change en chevalier. Ils deviennent amants. Le mari le découvre et piège l’oiseau. Blessé, il promet que leur fils à naître, Yonec, les vengera. Elle s’échappe à la poursuite de son amant et découvre une cité d’argent. Elle y trouve son amant roi du pays, il lui confie un anneau qui fera oublier au mari leur aventure ainsi qu’une épée pour Yonec. Il meurt, elle retourne vers son mari et enfante. Yonec grand, sa mère lui raconte tout, lui confie l’épée et meurt. Yonec tue le mari, est fait seigneur de la cité d’argent et les amants reposent ensemble.

Huitième lai – Le Rossignol : un chevalier s’éprend de la femme de son voisin. Ils s’aiment en secret. Elle se lève la nuit pour le voir à la fenêtre mais son mari s’en énerve, elle prétend écouter le rossignol. Il tue l’oiseau, elle envoie le cadavre à son amant qui fait forger un coffret pour le garder près de lui.

Neuvième lai – Milon : un chevalier met une demoiselle enceinte. Elle envoie leur fils chez sa sœur avec une lettre d’explication et un anneau. On la marie. Milon lui fait parvenir un message grâce à un cygne, ils correspondent ainsi durant 20ans. Leur fils devient un chevalier réputé que Milon veut affronter. Milon est désarçonné mais reconnaît l’anneau de son fils. Le mari meurt, le fils les marie.

Dixième lai – Le Malheureux : quatre chevaliers aiment une dame qui ne sait choisir entre eux. Lors d’un tournois, trois meurent et un est blessé. Il vit estropié avec la dame, en deuil.

Onzième lai – Le Chèvrefeuille : Tristan, neveu du roi Marc, se fait chasser de la cour à cause de son amour pour la reine. Après un an, il part la retrouver. Alors qu’elle fait chemin pour Tintagel, il grave son nom sur un bâton pour qu’ils se retrouvent. Il retourne purger sa peine et compose ce lai.

Douzième lai – Eliduc : renvoyé de la cours de son roi, il part proposer ses services à un roi en guerre qui refuse de donner sa fille à son voisin. Il remporte une glorieuse bataille et est fait gardien du royaume. Il tombe amoureux de Guilliadon, fille de roi, mais il est marié à Guildeluec. Le suzerain d’Eliduc le rappelle à lui, il promet de revenir. Il rétablit la paix et revient à Guilliadon. Ils fuient en bateau, se font surprendre par une tempête, elle apprend son mariage, elle meurt. Il rentre chez lui mais se recueille quotidiennement sur son corps. Sa femme le découvre et parvient à lui redonner vie. Elle la rend à Eliduc et prend le voile pour qu’il épouse Guilliadon. Ils font construire deux églises et décident de se retirer également pour n’aimer que Dieu.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s