Je résume : Antigone (Sophocle)

Auteur : Sophocle.
Genre :
Théâtre antique, tragédie.
Date de création : -441 avant Jésus-Christ.
Cycle : Cycle des pièces thébaines (histoire d’Œdipe et de ses descendants) :
Œdipe Roi ;
Œdipe à Colonne.
Thèmes principaux :
– l’hybris (transgression divine) & la punition divine ;
– la tragédie & le destin inéluctable ;
– l’amour filial & le respect des morts.

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Prologue – Antigone et Ismène, filles d’Œdipe, devisent : leurs frères, Étéocle et Polynice, se sont entre-tués mais leur oncle Créon, roi de Thèbes, interdit d’offrir une sépulture à Polynice. Antigone veut passer outre l’interdiction mais Ismène trouve cela insensé.

Ier épisode – Créon parle au coryphée (chef du chœur chanté qui rythme les tragédies antiques) : il dit honorer Étéocle qui est mort pour Thèbes mais rejette Polynice qui venait attaquer la ville. Il a fait placer des gardes pour tuer ceux qui tenteraient de bouger la dépouille. Après un tirage au sort en sa défaveur, un garde, tentant de se justifier, vient annoncer que la dépouille a été recouverte de poussière (pour lui offrir un semblant de sépulture). Créon pense à un complot et exige le coupable.

IIe épisode – Le garde amène Antigone, surprise à enterrer le corps, qui revendique son acte. Créon soupçonne aussi Ismène, qui avoue, mais Antigone nie ces aveux. Ismène veut mourir avec sa sœur mais Antigone veut qu’elle vive puisqu’elle n’a pas agi. Ismène reproche à Créon de vouloir tuer la fiancée de son fils, Hémon, mais il ne fléchit pas. Il ordonne qu’elles soit attachées au palais.

IIIe épisode – Hémon dit respecter les décisions de son père. Créon prône l’harmonie familiale. Hémon lui fait remarquer que le peuple plaint Antigone. Créon ne supporte pas qu’on mette son jugement en question, il accuse son fils de soutenir Antigone mais Hémon dit parler au nom de l’honneur, de la Justice et même des dieux. De colère, Hémon part. Créon reste sur ses positions.

IVe épisode – Antigone fait ses adieux au coryphée. Créon ordonne de la faire enfermer dans les profondeurs du château, à vie.

Ve épisode – L’aveugle Tirésias, devin, avertit Créon que le corps de Polynice brouille les augures et lui conseille de pardonner au mort. Créon refuse toujours. Tirésias l’accuse de déraison et lui prédit la mort de l’un des siens s’il fait enfermer Antigone. Créon cède.

Exodos – Le messager annonce au coryphée que Hémon est mort. Après avoir trouvé Antigone pendue dans sa cellule, il a tenté de tuer Créon puis s’est donné la mort. Créon s’épanche sur le corps de son fils. Il apprend la mort de sa femme, qui l’accuse de tout cela, et en appelle lui-même à la mort. Morale finale du coryphée sur l’impiété et la sagesse.


À mettre en lien avec : Antigone, de Jean Anouilh ; Œdipe Roi, de Sophocle ; Œdipe à Colonne, de Sophocle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s