Je résume : La Maison Tellier

Auteur : Guy de Maupassant.
Genre(s) :
nouvelle.
Dates de publication : 1881.
Courant(s) littéraire(s) : réalisme.
Thèmes principaux :
– les maisons closes & la prostitution ;
– les normes & dérives sociales ;
– l’empathie & la nature humaine.

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Partie I – Une maison close, tenue par la respectueuse « Madame », comptant 5 filles et un serveur, est le lieu de réunion connu de tous les hommes de la ville mais un soir ils trouvent porte close. Les bourgeois, aigris, s’en vont discrètement pendant que les matelots s’énervent. Sur l’auvent, une pancarte dit qu’elle est fermée pour cause de première communion.

Partie II – Madame devant se rendre à la communion de sa nièce mais craignant les disputes entre ses filles a décidé de les emmener avec elle en donnant sa journée au serveur. Seules dans le train, elles bavardent gaiement mais lorsque monte un couple, elles se donnent des airs plus importants et un jeune homme les voit embarrassées. Si le couple est très gêné, l’homme s’amuse et leur propose des jarretières, promettant d’en offrir une paire à qui les essayera mais elles refusent, offusquées, jusqu’à ce qu’une cède et que toutes suivent. L’homme devient grossier et Madame se fâche. Arrivées, le frère de Madame et sa femme sont très accueillants. Les filles attirent l’attention en ville. Le soir, elles couchent par deux sauf une qui, entendant les pleurs de la petite communiante, la prend avec elle pour la rassurer et se rassurer. Le lendemain, les filles préparent la communiante puis l’accompagnent jusqu’à l’église. Le procession fait forte impression sur le village, au point qu’on leur laisse les premières places. Durant la cérémonie, elles se mettent toutes à pleurer en songeant à leur propre communion, entraînant l’émotion dans toute l’assistance. Le prêtre les remercie de cet instant de piété. Ils rentrent tous déjeuner mais Madame pense déjà à rentrer. Le père s’alcoolise et cherche à violenter l’une des filles, en vain, les faisant beaucoup rire. Elles reprennent le train.

Partie III – Rentrées, elles rouvrent la maison pour la soirée. Les hommes de la ville se font passer le message pour être tous présent. La bonne humeur règne, tout le monde boit et danse, même Madame se laisse aller, disant que ce ne sont pas tous les jours la fête.


À mettre en lien avec : Boule de Suif, de Guy de Maupassant ; Les Tombales, de Guy de Maupassant ; Le Papa de Simon, de Guy de Maupassant.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s