Je résume : La Ferme des animaux

Auteur : George Orwell.
Genre : Fable satirique, dystopie, apologue.
Date de publication : 1945.
Thèmes principaux :
– l’allégorie du capitalisme & la critique sociétale ;
– le poids de l’Histoire & le devoir de mémoire ;
– le temps cyclique & l’apprentissage par l’exemple.

Analyse du roman

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Chapitre I – En Angleterre, Mr et Mrs Jones possèdent « La Ferme du Manoir ». Une nuit, les animaux (Filou le chien, Fleur et Constance les chiennes, Malabar le cheval, Douce et Lubie les juments, Benjamin l’âne, Edmée la chèvre), conduit par le cochon Sage, se réunissent dans la grange. Sage a rêvé que l’Homme était un ennemi qui les exploitait et dont il fallait se débarrasser. Convaincus, ils chantent à l’unisson, ce qui réveille le fermier tirant un coup de carabine vers la grange. Les animaux se séparent et s’endorment.

Chapitre II – Lorsque Sage meurt, peu de temps après, Napoléon, Boule de Neige et Brille-Babil, les autres cochons, créent l’Animalisme, basé sur ses enseignements mais les autres animaux s’opposent à eux. C’est lorsque Mr Jones se met à boire et délègue son travail aux ouvriers négligents que les animaux, affamés, finissent par se rebeller. Les humains fuient face à la violence des animaux. Maîtres des lieux, les animaux détruisent toutes les possessions humaines hormis leur maison, transformée en musée. Les cochons, qui ont appris à lire grâce à un livre récupéré dans les ordures de Jones, rebaptisent la ferme et inscrivent au mur 7 commandements. Sans traites, les vaches se sentent mal. Les cochons s’en occupent donc en laissant le lait de côté, qui disparaît le soir venu.

Chapitre III – La récolte du foin, dirigée par les cochons, est plus lucrative que celle des humains. Les animaux, heureux, mangent à leur faim et parviennent à faire tourner la ferme, même si la chatte et l’âne sont moins enclins au travail. Boule de Neige et Napoléon, eux, sont tout le temps en désaccord. Les animaux sont éduqués et apprennent à lire. Les commandements sont résumés en une phrase : « Quatrepattes, oui ! Deuxpattes, non ! ». Napoléon, afin de former les plus jeunes, prend sous son aile 9 chiots. On s’aperçoit que le lait disparu est ajouté à la pâté des cochons, tout comme les pommes. Les cochons se justifient en disant que c’est pour leur santé.

Chapitre IV – Le mouvement initié par la ferme encourage les autres animaux à les suivre, inquiétant les humains. Mr Jones et ses voisins, armés, viennent réinvestir la ferme des animaux mais ils sont chassés. Boule de Neige est blessé pendant l’attaque. Les animaux créent des médailles militaires pour récompenser les héros de la « bataille de l’étable ».

Chapitre V – Lubie la jument disparaît un hiver, alors qu’elle avait été aperçue en compagnie d’un homme et que Douce avait trouvé sucre et rubans cachés dans son box. Napoléon et Boule de Neige ne cessent de s’affronter, notamment sur le moulin à vent que veut construire Boule de Neige qui tente de convaincre les autres animaux. Napoléon, qui a dressé les 9 chiots maintenant grands, fait attaquer Boule de Neige qui fuit. Il se fait président et convainc les animaux qu’il vaut mieux que Mr Jones. Chaque dimanche, ils se réunissent selon un certain rituel, saluant le drapeau, défilant devant le crâne de Sage. Napoléon décide finalement de construire le moulin.

Chapitre VI – Le travail se fait plus difficile. Napoléon entame le commerce avec les humains malgré l’inquiétude des autres animaux. Mr Whymper, un voisin, leur sert d’intermédiaire. Les cochons s’installent dans la maison et prennent des habitudes humaines. Les animaux se laissent convaincre par Brille-Babil. Lorsqu’une tempête touche la ferme, le moulin est détruit. Napoléon accuse Boule de Neige, le condamne à mort et fait reconstruire le moulin.

Chapitre VII – Le construction est difficile et ils manquent de nourriture mais ils ne veulent pas l’admettre devant les humains. Napoléon échange des œufs aux humains contre de la nourriture, même si les poules sont en désaccord. Il accuse Boule de Neige, soit-disant espion de Mr Jones, de tout le mal qui leur arrive et Brille-Babil en convainc les animaux. Napoléon accuse d’autres traîtres qu’il force à avouer et fait exécuter.

Chapitre VIII – Le travail s’accroît, Napoléon se fait vénérer, protégé par ses chiens. Il met en scène des complots organisés par Boule de Neige pour les déjouer publiquement. Le moulin est achevé. Napoléon vend du bois à Frederick, un voisin jusque-là dénigré, la haine se reporte donc sur Pilkington, un autre voisin, mais Frederick a payé avec de faux billets, Napoléon le condamne donc à mort. Attaqués par les hommes de Frederick, les animaux sont débordés, le moulin est détruit, mais les humains sont repoussés. Les cochons font ouvrir une caisse de whisky pour fêter leur victoire plutôt que de s’apitoyer sur les pertes et les blessés. Brille-Babil ordonne la production d’orge. Un des commandements sur la consommation d’alcool est modifié.

Chapitre IX – Malabar le cheval, blessé, aide à reconstruire le moulin. Durant l’hiver, les animaux sont affamés, sauf les cochons et les chiens dont le nombre augmente. Napoléon organise de fausses élections présidentielles pour justifier son titre. Malabar fait un malaise, Napoléon dit l’envoyer à l’hôpital mais il l’expédie à l’abattoir et Brille-Babil annonce sa mort à l’hôpital. Les cochons organisent un banquet grâce à une rentrée d’argent.

Chapitre X – Après des années, les animaux ont oublié les Jones. La ferme est riche mais seuls les cochons, qui marchent désormais sur deux pattes, en profitent. Brille-Babil encourage les moutons dans une nouvelle maxime : « Quatrepattes, bon ! Deuxpattes, mieux ! » et tous les anciens commandements ont été effacés, remplacé par un nouveau prônant la supériorité des cochons. Les cochons ont définitivement adopté les attitudes des humains et reprennent le nom de « Ferme du Manoir ».

Publicité

2 réflexions sur “Je résume : La Ferme des animaux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s