Je résume : Belle du Seigneur

Auteur : Albert Cohen.
Genre(s) :
Roman fleuve, romance.
Dates de publication : 1968.
Courant(s) littéraire(s) : Réalisme, roman parlé.
Thèmes principaux :
– Exaltation des sentiments ;
– Condamnation de la passion ;
– Recherche du sublime ;
– Antisémitisme ;
– Critique de la bourgeoisie ;
– Attrait de la mort.

Attention : résumé complet avec spoilers de toute l’intrigue.

Partie I – Solal, sous-secrétaire général, est amoureux d’Ariane, issue de l’aristocratie genevoise et élevée par sa pieuse tante Valérie qui lui a transmis le respect de sa classe sociale, mais Arianne est mariée à Adrien Deume, petit fonctionnaire bourgeois. Pour tester la sincérité d’Ariane, Solal s’introduit dans sa chambre déguisé en vieillard et tente de la séduire mais elle le repousse. Il décide de se venger en la séduisant comme n’importe quelle badine. Adrien, avide d’une vie mondaine plus élevée, reçoit une promotion inattendue grâce à Solal.

Partie II – Adrien rêve déjà d’avancement. Saltiel, l’oncle de Solal, rêve de faire d’Ariane une épouse juive. Adrien jouit de sa nouvelle vie sociale, soutenu par sa mère, Antoinette. Il doit recevoir Solal à dîner mais celui-ci ne vient pas. L’humeur d’Ariane s’améliore ce jour passé. Solal lui fait parvenir une lettre pour les inviter à souper par un cousin éloigné, Mangeclous, qui la remet au père d’Adrien, Hippolyte. Les parents Deume partent deux mois à l’étranger et Adrien est missionné sur la même période grâce à Solal. Adrien va souper chez lui, au Ritz, mais Ariane refuse. Prise de remords, elle le rejoint plus tard. Sachant qu’il s’agit de l’aimée de Solal mais ignorant qu’il s’agit de sa femme, Deume s’éclipse. Solal fait le pari de la séduire en 4h et y parvient.

Partie III – Ariane et Solal deviennent amants. Ils se voient chaque soir mais il maintient une distance pour ne pas la lasser. Il va voir une ancienne amante, Isolde, pour se consoler du temps qu’il ne passe pas avec Ariane. Il l’aime comme une mère mais ne la désire plus. Ariane lui fait des crises en l’apprenant. Isolde supporte mal qu’il soit amoureux et part, suicidaire, à Marseille. Elle meurt en tombant d’un balcon. Ariane est soulagée de son départ, ignorant sa mort.

Partie IV – Mariette, ancienne femme de ménage de la tante Valérie, revient de congés. Solal, tabassé parce qu’il est juif, est recueilli par Rachel, une naine bossue qui habite dans les caves de la ville avec sa communauté. Mariette s’aperçoit qu’Ariane déprime jusqu’à ce qu’elle reçoive un télégramme de Solal lui annonçant son arrivée prochaine. Mariette lit le billet et apprend ainsi la liaison. Ariane fait de grosses dépenses pour s’apprêter pour le retour de Solal. Pour faire une surprise à sa femme, Adrien décide de revenir en avance, le jour même de l’arrivée de Solal. Déçue des robes achetées, Ariane revêt la vieille robe de sa défunte sœur Éliane mais tombe sur Adrien au lieu de Solal. Michaël, Mangeclous, Salomon et Mathathias, cousins de Solal, aident Ariane à fuir. Au matin, Adrien trouve une lettre lui expliquant son départ. Il ne le supporte pas et se tire une balle dans la tête.

Partie V – Ariane et Solal logent à Agay, dans un hôtel, chambres séparées. Au bout de trois mois, leur amour s’épuise, enfermé, sans vie sociale. Ariane fait connaissance avec Kathleen Forbes, se présente comme Mme Solal mais, apprenant la vérité, Mme Forbes repousse le couple. Solal apprend le suicide raté d’Adrien mais le cache à Ariane, comme la perte de son emploi et de sa nationalité. Il propose à Ariane de s’installer dans une maison, pour qu’elle ne voit pas leur vie de paria. Ariane fait appel à Mariette pour s’en occuper et apprend ainsi la condition d’Adrien. Leur vie n’y est pas meilleure et Solal use des même subterfuges qu’avec Isolde pour égayer Ariane.

Partie VI – Ils y passent un an d’une vie morne. Mariette finit par les quitter. Solal part à Paris pour retrouver sa condition sociale mais la ville est antisémite et il se sent rejeté. Il retourne auprès d’Ariane. Elle lui avoue avoir eu un amant, Dietsch, avant de le rencontrer. Ils se disputent violemment, se réconcilient, partent pour Marseille. Il n’arrive pas à pardonner la liaison alors que lui-même l’a trompée deux fois lors de ses déplacements. Il la malmène et se mutile par remord.

Partie VII – Ils sont de retour à Genève depuis un an. Enfermés au Ritz, ils vivent d’éther et de luxure. Ils sont retournés à Agay après Marseille, il s’est entaillé les veines, elle l’a soigné, a eu une pneumonie, puis ils ont connu un retour à leur monotonie. Ils sont partis s’installer dans une maison à Genève mais la solitude les ramène au Ritz. Nostalgiques, désespérés, ils avalent une dose mortelle de médicament. Ils meurent enlacés et amoureux.


À mettre en lien avec : Emma Bovary, de Gustave Flaubert ; Anna Karénine, de Léon Tolstoï.

Une réflexion sur “Je résume : Belle du Seigneur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s