8 idées… De livres sur l’amour

     Nous voilà déjà en février, mois de l’amour par excellence grâce à cette fête aussi adorée qu’exécrée qu’est la Saint-Valentin et moi, réticente à toute romance un peu trop gnangnan en littérature, vous propose un « 8 idées » sur l’amour. Comment se fesse fait-ce ? Tout simplement parce que l’amour, ce n’est pas que la romance. L’amour prend bien des formes et j’aimerais vous présenter 8 histoires d’amour en littérature qui m’ont touchée par leur différence.

     1 ‖ Le Soleil est pour toi de Jandy Nelson.

     Je commence par un roman que j’ai chroniqué tout récemment car c’est celui qui me vient le plus naturellement en tête par la multiplicité des amours qu’il représente. Dans Le Soleil est pour toi, Jandy Nelson met bien sûr en scène un amour gémellaire mais pas que. Elle nous parle aussi, plus largement, de l’amour dans une fratrie, entre parents et enfants, entre mari et femme, d’amour adultère, d’amour hétérosexuel, d’amour homosexuel, d’amour adolescent, de premier amour, d’amour qui dure, d’amour qui finit, d’amour au-delà de la mort… Une palette large et non-exhaustive qui réchauffe le cœur.


      2 ‖ Le Lion de Joseph Kessel.

      Avec Le Lion de Joseph Kessel, on élargit encore un peu plus la palette de l’amour pour découvrir celui qui peut lier une petite fille à un animal, ces compagnons qui nous accompagnent parfois plusieurs décennies de notre vie. Et par extension, à travers son lion, c’est aussi la nature et la vie sauvage que notre jeune héroïne aime tant.


      3 ‖ La Nuit des temps de René Barjavel.

      On revient sur une histoire d’amour plus classique, que l’on peut aisément qualifier de romance, avec La Nuit des temps de René Barjavel. Mais un amour sur fond de science-fiction, qui n’est alors plus qu’un prétexte pour explorer des thématiques plus profondes, via un amour qui transcende le temps et l’espace, nous rappelant son immortalité et son intemporalité.


      4 ‖ Harry Potter de J.K. Rowling.

      Dans Harry Potter de J.K. Rowling, personne ne l’ignorera, l’amour est au centre de toute l’intrigue. L’amour de ses parents est ce qui sauve Harry du sort de la mort tout petit, l’amour pour ses amis est ce qui lui donne la force de se battre, l’amour tout court et sa capacité à le ressentir est ce qui lui permet de vaincre Voldemort. Tout au long de son œuvre, J.K. Rowling nous rappelle l’importance vitale de ce sentiment parfois si banalisé.


      5 ‖ L’Ombre de Jack de Gaëlle Magnier.

      Parce qu’il ne peut toujours être beau et pur, Gaëlle Magnier revient sur le mythe de Jack L’Éventreur avec sa courte nouvelle L’Ombre de Jack pour nous présenter les prémices d’un amour déviant. Non partagé, allant jusqu’à l’obsession, voire au crime, l’amour peut aussi être la justification facile de beaucoup de déviances, comme le rappelle également la série Netflix du moment : YOU.


      6 Nos Étoiles contraires de John Green.

       S’il a tout d’une banale histoire d’amour adolescent, le roman Nos Étoiles contraires de John Green se sert finalement surtout de l’amour comme d’un prétexte pour nous parler d’autre chose. Ce n’est plus l’amour entre deux être qui est mis en avant mais tout simplement l’amour de la vie, d’autant plus fort quand elle est écourtée.


      7 Millénium de Stieg Larsson.

      Dans Millénium de Stieg Larsson, on parlera surtout d’amour sensuel. La famille et les amis y ont finalement assez peu de place mais l’amour charnel est bien présent. Ce qui est intéressant, c’est qu’il s’affranchit de toute contrainte. L’amour y est libre. Les étiquettes s’envolent, le mariage ne se veut pas forcément possessif, le couple pas forcément à deux, les personnages pas forcément hétérosexuels ou homosexuels…. À chacun de vivre son amour comme il l’entend.


      8 En finir avec Eddy Bellegueule d’Édouard Louis.

      Et enfin, on finit par le plus important : l’amour propre. Dans En finir avec Eddy Bellegueule, Édouard Louis nous livre une autobiographie romancée dans laquelle il raconte toutes les difficultés qu’il a traversées pendant l’enfance, qui l’ont longtemps empêché de se construire, s’accepter et s’aimer. Il nous rappelle que l’amour de soi est tout sauf inné, que c’est un apprentissage long et douloureux, mais tellement nécessaire.

        J’espère que ces 8 idées vous inspireront pour passer un mois (voire une année) sous le signe de l’amour. Peut-être avez-vous lus certains livres de cette liste ou d’autres qui, pour vous, expriment aussi une forme différente d’amour. Dans un cas comme dans l’autre, je serais plus que ravie d’avoir vos avis et idées.

4 réflexions sur “8 idées… De livres sur l’amour

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s