Le Soleil est pour toi, de Jandy Nelson

     Gagné sur le blog de Petite Plume, j’étais très curieuse de découvrir ce roman que j’ai beaucoup vu tourner sur la blogosphère. Sans être une grande lectrice de littérature contemporaine, j’avoue avoir succombé au charme du roman Le Soleil est pour toi de Jandy Nelson.

      Jude et Noah sont deux jumeaux qui possèdent un lien unique. Ils vivent l’un pour l’autre, ils sont l’un l’autre et ressentent d’un même cœur. Du moins, c’est le cas jusqu’à leurs 13 ans parce que des années plus tard, nous les retrouvons totalement changés et séparés. À nous de retracer le cours des événements pour comprendre ce qui les a traumatisés.

Ligne horizontale      Art & expression

      L’art est au centre de ce roman. Il sert un peu de fil rouge, passionnant Noah et Jude mais reflétant aussi la vocation manquée de leur mère et les liant à beaucoup de personnages qu’ils rencontreront au fil de l’aventure narrée. L’art, dans ce roman, est ce qui lie les personnages. Il apparaît comme quelque chose qui rend les gens uniques mais aussi qui les met à l’écart, pour le meilleur (quand ils se retrouvent soudés dans leur petite bulle) et pour le pire (quand ils se retrouvent isolés). L’artiste est un éternel incompris, semble-t-il.

     Et pourtant, l’art n’est pas présenté comme un parfait absolu. S’il est absolument magnifique, sublimant les perceptions de ceux qui le vivent pleinement, il est aussi là pour servir d’exutoire. Il sert à exprimer l’inexprimable. Quelque part, il semble presque remplacer la parole ; c’est une nouvelle forme de communication entre les personnes qui devient elle-même excluante pour ceux qui ne la pratiquent pas. Ainsi, le père de Noah et Jude se sent intrus dans sa propre famille quand ses enfants partagent l’art avec leur mère. Et Jude se sent elle-même exclue quand sa mère se fascine pour l’art de Noah, délaissant sa fille. Formidable outil d’expression, il devient pourtant blessant.

Ligne horizontale      Soi-même & les autres

      Dans ce roman, on suit l’évolution de la relation entre Noah et Jude, qui est centrale au roman. Cette relation, d’abord totalement fusionnelle, se dégrade jusqu’à la rupture. L’intrigue qui s’ensuit est une quête désespérée pour la reconstruction de ce lien. On ressent ce lien comme ce qui définit les personnages même alors que finalement, le livre prend beaucoup la forme d’un roman d’apprentissage où chaque personnage doit apprendre à se former, à prendre possession de lui-même sans plus se définir par le regard de quelqu’un d’autre (parents, amis, mentors…). Se voir soi-même et apprendre à s’accepter, c’est l’une des leçons les plus difficiles appréhendées par ce roman.

      Enfin, les autres, ce n’est que l’étape suivante. Une fois que les autres ne définissent plus ce qu’ils sont, les personnages vont pouvoir trouver leur place dans la société. Et ils nous délivrent, au passage, une grande leçon de tolérance, mettant en scène de nombreuses situations difficiles: homosexualité, deuil, adultère, alcoolisme, toxicomanie… Si l’intrigue est très marquée par le jugement (et surtout, la peur du jugement), le dénouement réconcilie nos héros avec leur rapport aux autres, prônant l’acceptation.

      Le Soleil est pour toi de Jandy Nelson est un livre à lire en cas de coup de blues. C’est un roman d’apprentissage qui mêle romance, deuil et construction de soi dans un foisonnement de sentiments justes et forts. Il ne changera probablement pas ma vie (mais cela, peu de livres peuvent s’en targuer) mais m’aura profondément touchée.

Une réflexion sur “Le Soleil est pour toi, de Jandy Nelson

  1. Je suis contente qu’il t’ait plu !
    Tu résumes parfaitement ce qu’il y a au cœur de ce roman : l’art, le lien si particulier qui existe entre Noah et Jude, le chemin pour trouver sa propre identité et s’accepter.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s