Avant-Avent – Jour 10

        Ohohoh ! Bonjour à tous,

       Comme je vous l’ai expliqué dans ce petit mot, je suis là aujourd’hui pour vous confier une nouvelle tâche qui m’aidera à préparer les plus beaux cadeaux de Noël possibles.

      Aujourd’hui sera le dernier jour où je solliciterai votre aide, chers amis. Je commence à avoir plein de données bien utiles et il va falloir que je me hâte de les analyser pour préparer Noël qui approche à grands pas. Mais avant cela, j’ai une dernière question que j’aimerais vous soumettre. J’ai bien compris que nombre d’entre vous étaient passionnés de littérature et j’aimerais savoir : quel est votre rapport à la littérature ? N’hésitez pas à détailler la réponse, je suis très curieux sur le sujet ! Je vous laisse me répondreMartin en commentaire entre le 19 et le 21 novembre.

          Et comme dernier cadeau avant Noël, j’ai souhaité vous offrir un livre d’un auteur qui semble avoir eu un grand succès auprès de tous ces dernières années. Mon choix s’est donc porté sur L’Œuf de dragon de G.R.R. Martin, qui est un prélude au Trône de fer et sera accompagné de quelques marque-pages aux couleurs de la saga.

Je compte sur vous !

P.N.

Publicité

6 réflexions sur “Avant-Avent – Jour 10

  1. Pour moi, la littérature, la lecture, c’est ma vie. C’est simple, je n’imagine pas vivre sans. J’ai toujours eu des livres étant petite et j’ai commencé à dévorer des romans dès que j’ai su lire. J’ai lu et relu ceux que j’avais à la maison, j’ai pioché dans la bibliothèque de mes parents, j’ai écumé les rayons de la bibliothèque, lisant mes livres et ceux que ma mère empruntait pour elle. Depuis, j’enchaîne les lectures, plus ou moins avidemment, mais sans pause, je n’ai jamais eu de panne de lecture par exemple.
    C’est un plaisir nécessaire. Je ne suis pas quelqu’un de terriblement optimiste sur le monde et la société d’aujourd’hui, donc j’ai besoin de cette évasion à travers les pages des livres. J’ai besoin de vivre d’autres vies que la mienne, dans d’autres esprits que le mien. C’est une échappatoire rassurante. Même un roman réaliste qui se passe en France, en 2018, me permet de voir d’autres choses, de rencontrer d’autres gens. Cela dit, j’avoue qu’en ce moment je recherche un dépaysement plus total avec des romans de SF et de fantasy, d’où mon exploration du monde de Tolkien (après le Seigneur des Anneaux et Le Silmarillion, me voilà plongée dans Le Hobbit).
    J’ai l’impression d’apprendre des choses en lisant, d’apprendre sur les gens et c’est pour ça que je déteste les schémas vus et revus qui n’apportent plus rien la plupart du temps (comme le triangle amoureux par exemple, ou cette volonté de toujours caser tout le monde).
    Et puis, je suis toujours émerveillée, enchantée par un univers bien construits, des personnages complexes et/ou une langue particulièrement bien maniée. C’est un art qui me parle et qui résonne particulièrement en moi.
    Bref, la littérature, c’est beaucoup de choses, mais quoi qu’il en soit, c’est un aspect de ma vie dont je ne peux me passer.
    (Désolée pour le pavé, mais tu as dis qu’il fallait détailler…)

    J’aime

  2. Non mais cette question !?! XD Comment répondre quand on vit livre, qu’on dort livre, et même qu’on en écrit ? Bref. Pour moi, les mots sont l’essence de l’humanité. C’est grâce à l’écriture que l’homo sapiens est rentré dans l’histoire. C’est la littérature qui questionne et élève la l’âme. C’est la littérature qui ne fait pas de nous des moutons (enfin ça dépend des fois). C’est la littérature qui nourrit notre imaginaire. C’est la littérature qui… la littérature c’est la vie ? (même si le gras un peu aussi xD)
    Bonne soirée !

    J’aime

  3. Bonsoir Père Noël ! Comme tous les amoureux de littérature qui ont répondu, j’aime me retrouver dans un monde créé de toutes pièces dans la tête d’un écrivain et c’est la raison pour laquelle j’ai fait des études de Lettres… J’avais envie d’en savoir plus, d’en lire plus. Ma passion a parfois quelque chose de dévorant : quand j’aime l’oeuvre, je ne peux plus m’arrêter, le sommeil lui-même ne peut stopper ma fringale de mots. A peine le tome 1 terminé, il me faut le tome 2 au plus vite, pour le dévorer à son tour, savoir ce qui attend les héros… Et après la frénésie, il faut revenir à la réalité. Je suis sûre que beaucoup se reconnaîtront eux-aussi en cela !^^ Bref, un rapport à la littérature en toute démesure lorsqu’il s’agit de lecture, très éclectique également, mais aussi plein d’admiration pour les auteurs qui ont su à ce point passionner tant de monde… 🙂

    J’aime

  4. Hello, mon rapport avec la littérature c’est que quand je n’ai pas ma liseuse avec moi, je déprime !! Oui, je peux oublier mon téléphone la journée ou mon porte-feuille mais ma liseuse ou de quoi lire, jamais ! Mais autrement, je suis foncièrement littéraire. J’ai un master de lettres et c’était des études plutôt sympa.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s