Battle #1 : littérature VS cinéma

     Pour le tout premier battle de Rat des Villes, je vous propose un petit match amical entre deux arts qui, de toute façon, ont une grande place dans ma vie : littérature VS cinéma. À vous les pronostics : sur qui misez-vous ? Je vous laisse découvrir le résultat, selon moi !

Littérature VS Cinéma

      Et c’est une jolie victoire de la littérature après un match très très serré entre ces deux compétiteurs de grand talent ! Mais le match semble se poursuivre dans les tribunes : qu’en dites-vous ? Qui souteniez-vous ?

14 réflexions sur “Battle #1 : littérature VS cinéma

  1. Pour moi ils sont tous les deux sur un pied d’égalité. Ce ne sont pas les mêmes arts mais ils peuvent autant avoir des qualités et des défauts similaires. Devant un bon film, je ne me sens pas passive (je suis hyper chiante d’ailleurs, avec mon syndrome de questionnite) ; les mots peuvent choquer et les images font aussi partie de l’univers du livre (j’ai été choquée par de la BD par exemple). En fait, je ne pense pas au medium mais au sens. Je crois qu’un film engagé a autant d’impact sur moi qu’un livre engagé. 🙂 Egalité confirmée pour ma part donc ! ^^

    Aimé par 2 personnes

    • Hihi ! Eh oui, j’avais bien dit que le choix était difficile entre ces deux-là… ^^
      Je te rejoins sur le fait que ce sont deux plaisirs totalement différents. C’est souvent pour cela que je me refuse à comparer livre et adaptation, par exemple : pour moi, le film est une œuvre à part entière qui doit pouvoir vivre par lui-même en changeant de support.
      Pour ce qui est des images, personnellement, je sais que je n’ai jamais été aussi choquée par un livre que par un film. Par exemple, je supporte beaucoup mieux Maus (BD) que la Liste de Chindler (film) alors qu’ils ont un propos similaire. Et c’est d’autant plus probant avec un roman : j’ai, par exemple, pu supporter les scènes de viol dans Millénium alors que c’est quelque chose qui me fait toujours détourner les yeux en film… Mais je pense que ça tient beaucoup à de la sensibilité personnelle et je comprends que tu ne me rejoignes pas sur ce point ^^
      Pour la passivité, tu as raison ! Cela dépend seulement de l’œuvre.
      Merci beaucoup d’avoir réagi, ça me fait immensément plaisir de pouvoir ouvrir le débat avec ce genre de petit article ❤

      Aimé par 1 personne

    • En fait le résultat peut pencher d’un côté ou d’un autre en fonction de la manière dont on aborde chacun de ces mediums. 🙂 Avec plaisir, j’aime aussi beaucoup échanger sur ce type d’articles ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Ahah pas mal du tout cette battle, c’est amusant!!!
    Bon du coup je t’avouerai que j’aime les deux. Ils m’apportent des choses différentes et quand il s’agit d’adaptation bien faite, je les trouve même complémentaires! Personnellement, je ne me sens pas passive devant un film, j’ai un esprit assez critique et me demande souvent pourquoi le réalisateur a fait tel ou tel choix (encore que ça dépende du genre…). Un film arrive plus facilement a susciter de fortes émotions en moi tandis que les mots me permettent effectivement une certaine protection, un recul. Du coup je suis d’accord avec toi sur la violence du cinéma par rapport aux livres…. C’est un sujet infini ta battle, on pourrait en parler une nuit entière lol

    Aimé par 1 personne

    • Merci de ton retour, je suis tellement contente de lire les avis des uns et des autres sur ce petit « débat » sans agressivité 😀
      Je suis d’accord sur la question de la passivité, je pense juste que cela dépend beaucoup de l’œuvre que tu lis ou vois. Et le fait est qu’actuellement, j’ai l’impression de voir plus de films qui exigent moins de réflexion de ma part (style, blockbusters assez bateau dans leur message) alors qu’un livre, aussi plat soit-il niveau message, m’impose au moins de visualiser ce qu’il se passe, donc d’être active dans ma lecture. Mais c’est vrai qu’il suffirait que j’aille voir plus de films qualitatifs pour changer ce – en + après tout ! :p

      J’aime

  3. J’adore le concept !!!! Pour moi les 2 sont assez complémentaires. Ils apportent des choses différentes, je ne regarde pas un film pour les mêmes raisons que je sors un livre de ma bibliothèque. Si je devais faire un choix je prendrai littérature car j’aime le côté « actif » qui fait qu’on doit s’imaginer les choses à partir de mots. Je suis d’accord avec toi sur le fait que quand on est spectateur on est assez passif, tout nous est servi devant les yeux… ce qui n’empêche pas d’activer son sens critique pour autant ! Vaste sujet que tu nous proposés là ! J’ai hâte de découvrir les suivants 😊

    Aimé par 1 personne

    • C’est vrai que s’il fallait concrètement choisir entre renoncer à l’un des deux, je serais malheureuse car, comme toi, je ne me plonge pas dans un livre pour la même raison que dans un film ! Et heureusement qu’il y a toujours notre sens critique pour nous faire réagir face à toute forme d’art, ce serait bien vain sinon^^
      Merci beaucoup d’avoir joué le jeu toi aussi, j’ai hâte de vous proposer la battle suivante du coup 😀

      Aimé par 1 personne

  4. J’aime beaucoup les deux mais je préfère la lecture ! C’est vrai que lire un livre est plutôt solitaire sur le moment mais avec toute la blogosphère qui nous entoure, on peut échanger autour de nos lectures et j’adore ça, je ne vois pas cela comme une activité complètement solitaire 🙂 Quand je regarde une adaptation de livre en film, je préfère de loin les livres ! Ils ont plus de détails, ouvrent plus l’imagination du lecteur, etc.

    Aimé par 1 personne

    • Ah, je n’avais pas pensé à cet aspect partage de la blogosphère pour la lecture ! Je pensais plutôt à l’activité elle-même qui nous fait un peu nous renfermer sur nous-mêmes sur le moment, plongés dans notre fiction sans vraiment voir le monde environnant… Mais si c’est pour mieux partager plus tard, après tout ! ^^
      Merci beaucoup d’avoir réagir, je suis trop contente de voir que cette idée entraîne à la discussion 🙂

      Aimé par 1 personne

  5. Je suis contente de voir que la littérature a gagné, j’avais parié dessus 😉
    A titre personnel, c’est la différence entre « lecteur actif » et « spectateur passif » qui me fait, je crois, préférer la lecture. Je me sens plus impliquée dans ma lecture, car j’y mets mon imagination et je me coupe plus facilement de l’extérieur pour plonger dans l’histoire et avoir un moment privilégié dédié à la fiction.
    Par contre, je trouve que l’opposition spectaculaire et monotone n’est pas forcément opérationnelle parce que les films comme les livres peuvent tout à fait être les deux. Il m’arrive de m’ennuyer ferme devant un film (surtout parce qu’on est moins maitre du temps de visionnage, contrairement à un livre où l’on peut lire un chapitre par ci par là), et à l’inverse d’être toute chamboulée par un livre qui me fait rire et pleurer !

    Aimé par 1 personne

    • Je pense que je vois ce que tu veux dire ! Pour toi, être spectaculaire, c’est être sensationnel, c’est ça ? Si c’est ça, je suis 100% d’accord avec toi : un livre peut donner autant d’émotions que n’importe quel film. La technologie cinématographique ne garantit en rien l’exaltation du spectateur si elle n’est pas au service d’un scénario porteur. Moi, je voyais plutôt ce spectaculaire au sens d’un spectacle. Le cinéma bénéficie d’une mise en scène, d’un sens du show que je ne retrouve pas en littérature (puisque c’est ton imagination qui fait tout). Mais maintenant que tu m’y fais penser, je ne peux pas nier que même là, je vois aussi des exceptions, des auteurs qui jouent de la plume, de l’agencement de leurs répliques, du sens du bon mot avec un certain sens du show…
      Disons donc que, pour moi, je reste convaincue que le cinéma est davantage spectaculaire (au sens de « spectacle » seulement) que la littérature, en général mais que ce n’est pas une règle absolue et ça dépend encore de ce que chacun fait de son art ^^

      Aimé par 1 personne

  6. Oui je comprends !
    Mon point était de dire que, contrairement à ce qu’on entend souvent, un livre n’est pas forcément plus « ennuyeux » ni un film plus divertissant. Au sens où malgré des effets spéciaux et autres techniques cinématographiques, si il n’y a pas de véritable histoire, comme tu le dis, on peut trouver le temps long !
    Mais au sens de spectacle qui fait appel à plus de sens, je suis d’accord ^^

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s