Découvrons… Kaamelott 1, d’Astier & Dupré

      Profitant de l’occasion offerte par les 48h de la BD, je me suis récemment procuré le premier tome de la bande dessinée Kaamelott : L’Armée du Nécromant, par Alexandre Astier et Steven Dupré. Très curieuse de savoir ce que ce changement de format pouvait donner, je dois dire que j’avais peu de doutes quand au respect de l’œuvre avec Astier lui-même au scénario et Dupré a su me séduire à l’illustration.

        Dynamique & nouveauté.challenge 4 éléments

      Le succès de la série Kaamelott repose grandement sur un équilibre subtil entre humour un peu potache et enjeux sérieux du mythe arthurien. Rendre cet humour en BD était donc une étape cruciale de l’adaptation. Heureusement, Alexandre Astier n’est pas un débutant en matière d’humour et ses textes sont toujours aussi bien écrit, que ce soit à la télé, sur scène ou en strip. Cependant, l’humour est beaucoup une question de timing ; une dynamique de l’humour propre qui fait que la même blague peut tomber totalement à plat ou être un succès selon le moment précis où elle sort. En série, cette dynamique nous est servie sur un plateau, déjà définie par le montage. En BD, c’est le rythme du lecteur qui va la définir. Ainsi, le début a été difficile pour moi de rentrer dans cette dynamique. Mais une fois cela fait, je dois dire que je n’en ai plus décroché.

        Le gros point fort de cette bande dessinée est bien sûr l’originalité de ses intrigues : grâce à elle, on découvre de nouvelles aventures pour nos héros déjantés. Ce format différent permet aussi à Alexandre Astier, on le sent bien, d’imaginer des intrigues qu’il n’aurait pu porter à l’écran avec un budget raisonnable. Ici, il nous met en scène des morts-vivants, des armées en marche, des combats renversants… Bien loin de la petite dizaine de personnages et des aussi nombreux décors dont se contente la série télévisée pour tourner. La BD, c’est aussi une plus grande liberté de balader les Chevaliers de la Table Ronde dans d’autres contextes.

Ligne horizontale      En bref :

     Le support est différent, donc le plaisir l’est aussi. Ce n’est pas pour autant qu’il est absent : j’ai vraiment beaucoup apprécié découvrir cette nouvelle aventure de Kaamelott dans un format différent et je poursuivrai très certainement avec les tomes suivants. Si vous n’êtes pas fan de BD en général, je ne pense pas que cette adaptation vous parlera particulièrement mais si les deux font partie de votre univers, à tenter !

Publicité

10 réflexions sur “Découvrons… Kaamelott 1, d’Astier & Dupré

  1. J’ai moi aussi parlé récemment de la BD Kaamelott, c’est à la fois complètement lié à la série mais aussi une nouvelle forme pour Astier … il met en scène différents aspects magiques, fantastiques très peu présent à l’écran … d’une certaine manière on a comme un micro aperçu de ce que serait Kaamelott avec un gros budget (de film haha), et du coup les intrigues sont très prenantes, réussies. Chose surprenante aussi, on a l’impression que dans les BD Astier se fait pardonner auprès de certains personnages « malmenés » et peu glorieux du début de la série, en leur donnant une nouvelle envergure. Je pense surtout à Merlin, Karadoc et Perceval qui réussissent plus de choses dans la BD que dans la série au moment des saisons 1/2.

    Aimé par 1 personne

    • Effectivement, on sent qu’il a beaucoup plus de libertés grâce à ce nouveau format et qu’il s’amuse beaucoup avec, ça fait plaisir ! Après, je trouve que le côté « low budget » de Kaamelott est aussi ce qui fait beaucoup de son charme donc je ne sais pas si j’aurais aimé voir la version série ainsi (mais le film, c’est autre chose ! ^^).
      Je ne l’avais pas vu comme ça pour la prise d’importance du petit trio mais c’est vrai que c’est une lecture intéressante. Tu me fais voir de nouvelles choses auxquelles je ferai attention dans les tomes suivants, du coup 🙂

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s