Découvrons… LoveStar, de Magnason

       Livre offert par une amie à mon anniversaire, j’ignorais dans quoi je me lançais en entamant LoveStar d’Andri Snær Magnason et je me pose encore des questions à ce sujet. LoveStar, c’est un roman de science-fiction : technologies futuristes, avancées mondiales, évolution de la société… Aucun doute possible là-dessus. Mais c’est aussi une œuvre théologique qui s’interroge sur des questions religieuses et philosophiques bien surprenantes dans un tel contexte.

      Dans un futur proche à la technologie sur-développée, les scientifiques de l’entreprise LoveStar sont devenus capables de calculer avec précision qui est votre âme-sœur. Mais Indriði et Sigríður sont tombés amoureux et sont persuadés que leur calcul n’aura d’autre issue possible que de les réunir. Leur destin, cependant, risque d’être chamboulé comme celui de l’humanité toute entière par la prochaine découverte de LoveStar : après l’amour, les nouveaux calculs visent à trouver Dieu.

Ligne horizontale       Sens de la vie & rebondissements.

       Lovestar est un peu un OVNI littéraire – ce qui tombe plutôt bien en SF, je suppose ! – qui favorise l’innovation avant tout. Certes, c’est de la science-fiction, mais de la science-fiction qui mélange romance, apocalypse et sens de la vie. Le mélange est atypique, surprenant, original, tout comme sa forme et ça désarçonne pas mal à la lecture. Je dois vous avouer que j’ai souvent été perdue dans les méandres de l’histoire, ne sachant plus trop où l’auteur voulait en venir. Le roman commence par poser des interrogations fort intéressantes sur l’Homme et sa nature. Qu’est-ce que la vie ? L’amour ? Le bonheur ? Quels sont nos buts, dans tout ça ? Et qu’est-ce que la dimension personnelle face au destin de l’humanité toute entière ? Bref, des pistes déroutantes mais intrigantes qui entraînent à se poser plein de questions tout en lisant. Mais très vite, l’auteur tente aussi de nous apporter des réponses, et c’est là que ça coince pour moi. Car dans Lovestar, la réponse semble passer par Dieu. Et la théologie mise en place dans ce roman m’est apparue comme très hermétique. J’ai eu beaucoup de mal à la comprendre et ne saisit toujours pas sa finalité.

      Pourtant, j’ai continué jusqu’au bout car l’intrigue savait, constamment, me rattraper. Le livre est tout simplement bourré de rebondissements, des renversements de situations aussi surprenants qu logiques quand on repense aux indices qu’on avait jusque là. Du début à la fin, tout ce que l’on pense savoir sur l’histoire mise en place par Magnason est remise en doute : on n’est jamais sûr de rien car le point de vue adopté biaise toutes les convictions que nous pouvons avoir. C’est un roman complexe dans lequel il est difficile de s’immerger et dont, finalement, je retiendrai davantage des pistes de réflexion intéressantes qu’une intrigue forte à proprement parler, perturbée par une absence de fil narratif clair – donnant plutôt lieu à une pluralité de sous-intrigues liées entre elles.

Ligne horizontale        En bref : Lovestar est un livre déroutant que je ne conseillerais pas d’entrée de jeu mais que je pourrais, après réflexion, recommander aux personnes en quête de questionnement. Pour une lecture plaisir et détente, passez votre chemin mais pour une plongée innovante, pourquoi ne pas tenter votre chance ?

9 réflexions sur “Découvrons… LoveStar, de Magnason

  1. Par rapport au résumé ça m’a rappelé le fim Her mais de ce que tu laisses entendre ça ne ressemble pas du tout au film haha.
    Le livre ne m’intrigue pas plus que ça mais comme d’habitude tes chroniques sont toujours aussi belles ♥

    Aimé par 1 personne

    • Le mélange SF/romance est en commun, peut-être, mais c’est un peu le seul rapport que j’y vois, en effet, parce qu’après ce sont des problématiques très différentes qui sont abordées^^
      Merci beaucoup, ça fait toujours très plaisir ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  2. Je l’ai eu à Noël, il est donc dans ma PAL de février ! Je suis assez enthousiaste par ta chronique, sauf peut-être l’aspect théologie qui me braque souvent lorsqu’il n’y a pas de place à la réflexion personnelle… à voir du coup !!

    J'aime

  3. Ping : [Bilan Janvier] C’est le 1er, je balance tout ! – Tanuki no monogatari

  4. Ping : LoveStar – Andri Snaer Magnason : science-fiction métaphysique | Pause Earl Grey

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s