Petit bonheur 14 : Écriture

      Après une semaine de répit, « 8 idées » oblige vendredi dernier, nous sommes de retour ! Fidèle au poste, c’est le petit bonheur hebdomadaire qui pointe le bout de son nez. Grâce à Pause Earl Grey, on ne saurait plus manquer une occasion de célébrer ce qui fait nos joies de la vie quotidienne.

        Mon petit bonheur :

       Depuis un petit moment maintenant, je n’écrivais plus raiment car les chroniques sur le blog me suffisaient, je n’avais pas de projet qui m’inspirait, le temps me manquait, et plein de petites autres raisons comme ça. Mais cette semaine, je me suis remise à écrire et ça fait du bien de voir un récit prendre forme au bout de ces doigts. Alors certes, c’est un énième nouveau projet que ni verra sans doute pas plus sa fin que les précédents. Certes, je n’ai pas écrit plus de 10 pages en une semaine. Certes, ce texte, comme les autres, n’aura sans doute pas d’autre lecteur que moi-même.

       Mais peu importe : le temps que ça dure, ça me fait plaisir et je pense que l’essentiel est bien là ! Mon but n’est ni d’être lue, ni d’être publiée, commercialisée ou quoi que ce soit. Mon but, c’est simplement de créer. Et si un jour je crée quelque chose dont je sois suffisamment fière pour avoir envie de le partager, eh bien il sera toujours temps de penser à toutes ces choses à ce moment-là. En attendant, pour le temps que ça durera, écrire sera mon petit bonheur du quotidien !

      Et vous, quel est votre rapport à l’écriture ? Vous arrive-t-il de vous mettre la pression pour avancer un texte ou profitez-vous juste du plaisir de l’inspiration passagère ?

6 réflexions sur “Petit bonheur 14 : Écriture

  1. Ping : Le Petit Bonheur hebdomadaire #14 | Pause Earl Grey

  2. Ah je connais ce bonheur de se remettre a écrire. Ça faut un petit moment que je n’ai pas écris (par manque de temps surtout) et il y a quelques jours, je me suis accordée 1h pour écrire. J’en suis ressortie apaisée et euphorique, comme si on avait retirer un poids de mes épaules. Ce n’est qu’à ce moment-là que je me suis rendue compte d’à quel point ça m’avait manquer.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s