Juno (2007)

Juno (1)

      L’envie d’un film joyeux et léger l’autre soir m’a fait enfin sortir Juno de ma DVDthèque. Juno, c’est une jeune fille de 16 ans un peu atypique qui, après son tout premier rapport sexuel, a la surprise de constater qu’elle est enceinte. Bien sûr, l’idée d’avorter est la première qui lui vienne en tête mais elle ne parvient à s’y résoudre et opte pour un autre choix, très courageux : l’adoption. C’est donc parti pour 9 mois de grossesse !

Sortie de séance :

        Juno est un véritable feel good movie, qui fait du bien au moral au visionnage et qui pourtant ne se contente pas que d’aborder des problématiques adolescentes mais laisse aussi progresser de vraies idées dans son récit. Un film somme toute assez complet, donc.

       Ce qui m’a particulièrement surprise dans ce film, ce sont les deux acteurs principaux. Ellen Page est absolument formidable dans le rôle titre, drôle, décalée et attachante à la fois. Quant à Michael Cera, qui incarne son petit ami, son jeu lunaire, qui m’avait laissée un peu sceptique dans Scott Pilgrim, fonctionne ici parfaitement avec le ton du film. Un peu dommage pour l’acteur s’il se laisse enfermer dans ce type de rôle mais un très gros plus pour ce film en particulier.

Juno (2)

         X Le reste du casting, en revanche, m’a paru vraiment fade en comparaison avec ces deux rôles-titres qui accrochent toute l’attention. Le père et la belle-mère de Juno sont plutôt attachants mais le couple de parents adoptifs, eux, entrent dans un jeu terriblement cliché avec lequel j’ai eu beaucoup de mal. Jennifer Garner, qui tient le rôle de la mère adoptive, n’a pourtant plus à faire ses preuves mais j’ai trouvé qu’elle surjouait beaucoup son rôle, de même que Jason Bateman, qui incarne son mari. Cette inégalité est vraiment dommageable pour le film.

     X À propos du duo des parents adoptifs, d’ailleurs, une grosse partie de la problématique du film tourne autour de leur mariage. Et justement, les ficelles de cet enjeu sont vraiment trop grosses. Entre le jeu des deux acteurs qui manque de subtilité et le scénario qui ne laisse pas à leur relation de s’installer, il est difficile d’être sensible à leurs histoires de couple.

         Le reste de l’intrigue, en revanche, est vraiment accrocheuse. On se sent vraiment investi dans l’univers de Juno, ses problèmes familiaux, amoureux, amicaux, scolaires… Tout est vraiment bien écrit, avec humour et finesse !

Clap (4)

          En bref : Juno est un film rafraîchissant, proche de son sujet et qui vaut le coup d’œil. Un excellent divertissement qui ne se prend pas au sérieux sans être bêtifiant pour autant.

Publicité

7 réflexions sur “Juno (2007)

    • En soit, je ne suis pas sûre qu’il fasse partie des films les plus marquants dans une vie car il ne délivre pas de grand message fondateur non plus. Mais il a un côté très frais et positif qui fait du bien^^

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s